Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

LVMH

MC - FR0000121014 SRD PEA PEA-PME
511.500 € +0.77 % Temps réel Euronext Paris

Lvmh : Bernard arnault répond aux actionnaires de hermès

jeudi 4 novembre 2010 à 11h15
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Après l'acceuil peu engageant que lui ont réservé hier les actionnaires familiaux d'Hermès, hier le patron de LVMH Bernard Arnault répond dans Le Figaro ce matin. Non, déclare-t-il en substance, il ne cèdera pas les 17,1% des parts du groupe familial dont il s'est assuré. Cette opération revêt celui lui un caractère amical, et c'est à tout le moins un bon investissement pour son groupe. La cession de Moët Hennessy est également démentie.

Bernard Arnault rappelle d'ailleurs que LVMH, leader mondial du luxe, avait dans les années 80 acquis plus de 10% de Hermès auprès de ses actionnaires familiaux. Cette participation avait ensuite été revendue au début des années 1990 à la demande de Jean-Louis Dumas, ancien dirigeant d'Hermès récemment décédé. Il n'estime pas que son retour parmi les actionnaires d'Hermès pose davantage de problèmes que tel n'était le cas à l'époque.

Selon le patron et principal actionnaire de LVMH, son entrée chez Hermès est 'pacifique' et pour le “long terme”. Elle est s'est déroulée, d'un point de vue juridique et du droit boursier, dans des conditions 'régulières', des filiales luxembourgeoises et panaméennes ayant été utilisées pour des raisons “historiques”.

Prenant décidement le contre-pied des arguments déclinés hier dans les colonnes du même journal par Bertrand Puech, l'un des grands actionnaires de Hermès, Bernard Arnault réaffirme que le groupes peut faire l'objet de la convoitise d'acteurs étrangers. 'C'est une des raisons qui nous ont poussés le 21 octobre à prendre cette participation', persiste-t-il.

Selon Bernard Arnault, si à cette date LVMH a décidé de convertir ses equity swaps Hermès en titres, plutôt que d'en sortir en cash, ce serait notamment de ce fait. De plus, et dans le cas contraire, LVMH aurait dû comptabiliser des plus-value importantes sur ces instruments. Du coup, ces plus-values demeurent latentes.

LVMH confirmé avoir commencé à prendre des parts chez Hermès voilà 'plusieurs années'. Il se dit enfin convaincu que Hermès pourra retirer des avantages dela présence de LVMH à son capital.

Enfin, Bernard Arnault dément 'catégoriquement' l'éventuelle cession des boissons Moët Hennessy.

Alors que la Bourse de Paris est dopée par la décision annoncé hier par la Fed (+1,9% pour le CAC), l'action LVMH prend 1,9% également à 118,5 euros et celle de Hermès reste étale à 158 euros. LVMH a indiqué que le prix de revient de ses titres Hermès était de l'ordre de 80,50 euros.

Copyright (c) 2010 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur LVMH en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.20 % vs +11.84 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat