Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

LINEDATA SERVICES

LIN - FR0004156297 SRD PEA PEA-PME
28.100 € +1.81 % Temps réel Euronext Paris

Linedata services : 'nos efforts tournés vers la croissance'

mercredi 29 septembre 2010 à 16h41
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Linedata Services a publié au début du mois des résultats semestriels applaudis par les investisseurs. Anvaraly Jiva, le président du directoire de l'éditeur de logiciels financiers, revient avec Cercle Finance sur cette première moitié d'exercice.

CF: Comment expliquez-vous vos bonnes performances du 1er semestre?

Anvaraly Jiva: L'amélioration de nos résultats s'explique par plusieurs facteurs. D'abord, le 1er semestre 2010 a bénéficié pleinement des mesures d'optimisation de nos charges prises en 2008 et 2009, par exemple en matière de regroupement de nos sites aux Etats-Unis. Certains coûts de restructuration relatifs à ces mesures, enregistrés au 1er semestre 2009, n'ont plus impacté l'exercice 2010.

Parallèlement, nous avons poursuivi notre stratégie de recours croissant à notre filiale offshore tunisienne en matière de R&D et support de 1er niveau et diminué parallèlement l'utilisation de ressources de sous-traitance dans toutes nos lignes d'activité.

Enfin, la finalisation avec succès de nos engagements contractuels relatifs à notre progiciel Master i, matérialisée par la livraison et le démarrage progressif des deux lots contractuels prévus, s'est traduite par une diminution très sensible des charges de développement exceptionnelles qui avaient lourdement impacté les exercices 2008 et 2009 en Europe du Sud.

CF: Souhaitez-vous, comme l'affirment les analystes, vous concentrer sur la croissance après vous être tourné vers la rentabilité?

AJ: S'il est vrai que les mesures de réduction de nos charges, devenues indispensables dans le contexte économique de ces dernières années, nous ont ramenés à un niveau de rentabilité comparable à celui que nous connaissions antérieurement à la crise, nous ne pouvons évidemment être indifférents à la décroissance, même modérée, de notre chiffre d'affaire au cours des derniers semestres.

Il est donc clair que nos efforts sont désormais massivement tournés vers notre croissance organique, sans bien entendu remettre en cause le rétablissement de nos résultats.

En vue de la reprise de notre croissance organique, nous avons, dès le début 2010, commencé à accroître nos forces commerciales, totalement renouvelé notre accompagnement marketing, et bien sûr continué à améliorer la compétitivité de nos produits.

A cet égard, il convient de noter qu'en dehors du cas particulier de notre activité d'assurance vie, nos investissements de R&D dans toutes nos lignes de produits sont restés tout à fait comparables, au cours du 1er semestre, à ceux des semestres précédents, avec, comme je l'ai indiqué, un recours sans cesse croissant à notre filiale offshore en Tunisie.

CF: Quels sont vos principaux vecteurs de croissance aujourd'hui?

AJ: Ils sont nombreux. D'une manière générale, la crise financière a renforcé la compétition entre établissements financiers et donc leurs besoins de solutions logicielles performantes.

Parallèlement la complexité des nombreuses régulations en cours de mise en place à l'échelle mondiale rendent de plus en plus attractives les solutions progiciels permettant d'éviter les adaptations difficiles et coûteuses de solutions internes généralement anciennes.

Enfin le rôle croissant des 'prime brokers' ou administrateurs externes auprès des hedge funds vont accélérer le recours à des solutions techniquement robustes et fiables par ces derniers.

Plus spécifiquement, nous tablons en particulier sur la poursuite de nos succès concernant nos offres front et middle office en gestion d'actifs, la vente croisée de ces offres avec nos produits back office auprès des fonds traditionnels et des hedge funds, le déploiement en France et en Europe de nos solutions assurance vie, ou encore la poursuite de notre développement international.

CF: Envisagez-vous des opérations de croissance externe? Comptez-vous développer votre activité en Asie?

AJ: L'amélioration de nos résultats et le niveau désormais très faible de notre endettement sont bien sûr des éléments très favorables à une reprise de notre croissance externe. Nous regarderons les opportunités qui se présenteront dans les mois à venir. S'agissant de l'Asie, malgré une présence significative auprès des hedge funds, notre croissance a été assez modeste au cours des années écoulées. Nous réfléchissons actuellement à un plan de relance nettement plus ambitieux dans cette région qui reste clairement très prometteuse.

Copyright (c) 2010 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur LINEDATA SERVICES en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+327.20 % vs +12.89 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat