Bourse > Linedata services > Linedata services : 'CapitalStream nous satisfait plus qu'espéré'
LINEDATA SERVICESLINEDATA SERVICES LIN - FR0004156297LIN - FR0004156297
49.410 € +2.38 % Temps réel Euronext Paris
48.270 €Ouverture : +2.36 %Perf Ouverture : 49.500 €+ Haut : 48.100 €+ Bas :
48.260 €Clôture veille : 3 241Volume : +0.04 %Capi échangé : 360 M€Capi. :

Linedata services : 'CapitalStream nous satisfait plus qu'espéré'

tradingsat

(CercleFinance.com) - Anvaraly Jiva, Président du directoire de Linedata, éditeur de solutions globales dédiées aux professionnels de l'asset management, de l'assurance et du crédit,a répondu aux questions de Cercle Finance, suite à la parution des résultats annuels, en fin de semaine dernière.

Cercle Finance: Linedata a dévoilé des résultats en hausse au titre de l'exercice 2013. En revanche, la croissance organique vous a déçu. Comment l'expliquez-vous?

Anvaraly Jiva: Nos résultats pour l'exercice écoulé, en augmentation, s'avèrent solides et nous donnent satisfaction. Néanmoins, nous restons prudents car ils intègrent une partie exceptionnelle.

L'EBITDA du groupe s'élève à 41,3 millions d'euros, en hausse de 21,6% par rapport à 2012. Il ressort à 25,8% du chiffre d'affaires, soit une augmentation de 2,2 points par rapport à l'exercice précédent.

Grâce à notre rigueur de gestion, le résultat opérationnel s'établit à 30,3 millions d'euros en 2013, en progression de 17% par rapport à 2012. La marge opérationnelle est en hausse de 0,9 point à 18,9%.

Le résultat net s'élève pour sa part à 17,7 millions d'euros en 2013, en hausse de 16,4% par rapport à 2012.Le bénéfice net par action passe de 1,70 euro en 2012 à 2,35 euros en 2013, soit une augmentation de 38%, tandis que le dividende proposé, de 0,65 euro par action, progresse de 18,2%.

Concernant l'activité, Linedata a réalisé un chiffre d'affaires de 160,3 millions d'euros, en augmentation de 11,3%. Malgré tous ces bons chiffres, la croissance organique a déçu nos attentes.

Après une progression de 2% au premier semestre, l'évolution du chiffre d'affaires organique est stable sur le troisième trimestre et en légère diminution sur les trois derniers mois de l'année.

Au global, dans un marché complexe, elle ressort à -0,6% sur 2013, affectée par le ralentissement de l'activité asset management conjugué aux difficultés rencontrées par l'épargne & assurances.

A l'inverse, l'activité a été soutenue par la dynamique du segment des crédits et financements, renforcé en cours d'année par l'acquisition stratégique de CapitalStream en Amérique du Nord.

Cette opération nous satisfait pleinement et commence déjà à porter ses fruits. En termes de management, de process et de produits, elle tient toutes ses promesses et même au-delà.

CF: Vous avez fait part d'une activité commerciale inférieure à vos attentes début 2014. Quels éléments pénalisent encore la croissance et quelles mesures mettez-vous en oeuvre pour atténuer les vents contraires?

AJ: Le carnet de commandes s'élève à 113,6 millions d'euros, en hausse de 5,5% comparé à la même période de 2013, mais des difficultés subsistent, notamment dans l'épargne & assurances.

Le groupe a néanmoins beaucoup d'atouts pour développer l'activité et remporter de nouveaux contrats, à savoir une offre produits et services de qualité, sans cesse renouvelée.

Dernièrement, il a franchi une étape clé en Amérique du Nord, marché à fort potentiel, avec le rachat de CapitalStream.

Linedata poursuit ses efforts de recherche & développement sur l'asset management ainsi que le leasing & crédit.

Le groupe entend accélérer les investissements sur le volet commercial, plus particulièrement aux Etats-Unis, dans le but d'apporter plus d'efficacité à la structure de ventes.

Le lien entre les équipes doit encore se renforcer, à travers la mise en place d'un réseau social ou encore de newsletters.

En outre, toujours dans le cadre du projet d'entreprise pluri-annuel baptisé RISE, Linedata veut mettre l'accent sur la satisfaction client.

Tous ces efforts doivent conduire le groupe à renouer avec la croissance organique le plus rapidement possible, soit dès cette année, qui constitue un exercice de transition, soit en 2015, l'échéance la plus probable.

CF: Enfin, en quoi consiste votre stratégie en Amérique latine et en Asie?

AJ: Linedata vient de signer un important contrat avec une banque mexicaine, ouvrant une première fenêtre sur l'Amérique latine.

En effet, nous avons vocation à accompagner ce client dans d'autres pays que le Mexique et partir à la conquête de nouveaux contrats.

Par ailleurs, la taille du groupe en Asie reste modeste. Par conséquent, nous souhaitons renforcer sa présence dans la région, via une acquisition. Nous étudions actuellement plusieurs dossiers de cibles potentielles.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI