Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

LDLC.COM

LDL - FR0000075442 SRD PEA PEA-PME
6.350 € -3.05 % Temps réel Euronext Paris

Ldlc.com : Le groupe LDLC s'effondre en Bourse et atteint un plus bas depuis 5 ans

mardi 4 décembre 2018 à 10h52
LDLC renonce à ses objectifs de moyen terme et se fait sanctionner en Bourse

(BFM Bourse) - Le titre du groupe LDLC recule de plus de 20% dès les premiers échanges et retombe à son plus bas depuis avril 2013. Les investisseurs sanctionnent les résultats semestriels en-deçà des attentes et, surtout, l'abandon des objectifs de moyen terme.

Le groupe LDLC, spécialisé dans la vente en ligne d'équipements de haute technologie, a renoncé lundi soir à ses objectifs de moyen terme, après la publication de ses résultats au premier semestre de son exercice décalé clos fin septembre. Ceux-ci font état d'une plongée dans le rouge de l'ensemble de ses ratios de gestion.

Le résultat net est ainsi passé d'un bénéfice de 2,5 millions d'euros il y a un an à une perte nette (part du groupe) de 3,5 millions d'euros au premier semestre de l'exercice actuel. "Impacté par les moyens supplémentaires mis en place pour accompagner l'ensemble des projets", l'Ebitda a également reculé, de +6,6 millions d'euros au premier semestre de l'exercice 2017-2018 à -1,9 million d'euros, tout comme le résultat opérationnel courant (de +4,1 à -4,4 millions d'euros). Seul le chiffre d'affaires de la société basée à proximité de Lyon progresse de 8,9% à 234,6 millions sur le semestre écoulé. Pour justifier ces résultats décevants, Olivier de la Clergerie, le directeur général du groupe LDLC, met en avant "un environnement marché moins favorable (hausse des prix des composants, attentisme des gamers)" qui, conjugué aux investissements du groupe, "ont pesé ponctuellement sur nos résultats".

LDLC "ne réitère pas" ses objectifs pour 2021

L'entreprise qui s'est lancée dans la vente en ligne dès 1997 estime disposer "de plusieurs leviers d'amélioration" qui devraient lui permettre "de retrouver un Ebitda nettement positif dès le deuxième semestre 2018-2019". La plupart des projets de développement étant désormais "finalisés", le groupe considère qu'il devrait "bénéficier mécaniquement, dès le deuxième semestre, des économies liées aux synergies notamment en matière logistique et d’un abaissement de nos charges externes et de personnel" selon les mots d'Olivier de la Clergerie.

Si le groupe se montre confiant quant au semestre à venir, il "ne réitère pas à ce jour" les ambitions affichées jusque là pour 2021. Fin octobre dernier, LDLC ciblait encore un chiffre d'affaires d'un milliard d'euros à cet horizon, avec un Ebitda représentant entre 5,5 et 6% de ses ventes. "Si les ambitions ne sont pas remises en question de manière globale, la dynamique pour les atteindre et les délais nécessaires sont eux difficiles à estimer aujourd'hui de manière fiable", se justifie le groupe dans son communiqué.

Le titre au plus bas depuis avril 2013

Cela faisait plus de cinq ans que le titre LDLC.com n'avait pas chuté à un si bas niveau. À -23,3% et 7,7 euros vers 10h30, celui-ci réalise de loin la pire performance du SRD mardi matin. L'action du vendeur d'équipements de haute technologie qui ouvre sa 38e boutique mercredi est d'ailleurs orientée à la baisse depuis le début de l'année 2019 avec une perte de plus de 60% de sa valeur.

Quentin Soubranne - ©2018 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur LDLC.COM en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.00 % vs -4.60 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat