Bourse > Lafarge > Lafarge : Résultats encourageants de Lafarge et Holcim avant la fusion
LAFARGELAFARGE LG - FR0000120537LG - FR0000120537
59.960 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
59.950 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 17 319 M€Capi. :

Lafarge : Résultats encourageants de Lafarge et Holcim avant la fusion

Le résultat opérationnel de Lafarge s'améliore au 1er trimestreLe résultat opérationnel de Lafarge s'améliore au 1er trimestre

PARIS (Reuters) - Lafarge et Holcim ont publié jeudi des résultats jugés encourageants au premier trimestre, à une semaine de l'assemblée générale du groupe suisse qui doit entériner le projet de fusion avec son homologue français.

Ce projet, dont la finalisation est prévue en juillet, a franchi le même jour une nouvelle étape avec l'engagement d'Eurocement, deuxième actionnaire de Holcim, à soutenir la fusion.

Holcim doit obtenir le 8 mai l'aval de deux tiers de ses actionnaires pour procéder à l'augmentation de capital nécessaire au financement de l'opération.

Le groupe suisse a fait état jeudi d'un bénéfice net du premier trimestre multiplié par près de quatre, le cimentier ayant passé notamment dans ses comptes le produit de la cession de sa participation minoritaire dans Siam City Cement.

Lafarge a annoncé de son coté une amélioration de son résultat avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (Ebitda), supérieure aux attentes du marché.

"Le premier trimestre n'est pas le plus significatif pour Lafarge (...) mais l'Ebitda consolidé apparaît néanmoins solide et les 'guidances' sont confirmées", soulignent les analystes d'Aurel BGC. "En tout état de cause, c'est une situation favorable dans le cadre de la fusion avec Holcim", ajoutent-ils.

Vers 11h15, le titre Lafarge affichait la plus forte progression de l'indice CAC 40 avec une hausse de près de 3% à 64,78 euros alors que Holcim progressait de 0,13% à la Bourse de Zurich.

Pour 2015, le groupe cimentier attend une croissance globale de la demande de ciment comprise entre 2% et 5%, essentiellement soutenue par la croissance sur les marchés émergents.

En France, le marché de la construction devrait toutefois rester difficile cette année.

"Nous attendons (en France) une légère baisse du marché", a précisé lors d'une conférence téléphonique le PDG Bruno Lafont, ajoutant toutefois que la politique de la Banque centrale européenne (BCE), la baisse du prix du pétrole et l’amélioration de la conjoncture devraient avoir progressivement un impact favorable sur l'investissement.

Lafarge a confirmé par ailleurs son objectif de réaliser au minimum 1,1 milliard d'euros d'Ebitda additionnel en 2015-2016 avec un Ebitda compris entre 3 milliards et 3,2 milliards d'euros en 2015, hors effets du projet de fusion avec Holcim.

Les investissements du groupe seront limités à 1,1 milliard d'euros et la dette nette réduite dans une fourchette comprise entre 8,5 et 9 milliards.

(Jean-Michel Bélot, édité par Matthias Blamont)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...