Bourse > Kingfisher rgp > Kingfisher rgp : Comptes semestriels en baisse, coupon en hausse
Kingfisher RgpKingfisher Rgp KFR - GB0033195214KFR - GB0033195214
210.000 € -1.45 %
211.150 €Ouverture : -0.54 %Perf Ouverture : 210.350 €+ Haut : 208.500 €+ Bas :
221.300 €Clôture veille : 26 434Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Kingfisher rgp : Comptes semestriels en baisse, coupon en hausse

tradingsat

(CercleFinance.com) - Kingfisher a terminé le 1er semestre de son exercice 2012/2013, soit à fin juillet dernier, sur un résultat net en baisse de 19% de 259 millions de livres sterlings (11,5 pence par action). Le distributeur britannique spécialisé aux enseignes Kingfisher, B&Q, ainsi que Castorama et Brico Dépôt en France, a cependant relevé le montant de son coupon intermédiaire de 25,1% à 3,09 pence par action, comme le prévoit sa nouvelle politique de dividende. En Bourse de Londres, et après une ouverture en baisse de 3,3% environ, le titre Kingfisher se reprend et limite son recul à 0,8% vers 9 heures 30.

Sur le semestre, le chiffre d'affaires de 5,5 milliards de livres sterlings s'est tassé de 3,3% en données publiées, soit - 2,8% à magasins comparables et - 1% à changes constants.

Le groupe souligne et quantifie les impacts négatifs sur ses résultats de l'effet de changes (- 25 millions de sterlings), des mauvaises conditions climatiques au Royaume-Uni et Europe du Nord (- 30 millions), sans oublier le déploiement commercial de nouvelles marques (- 10 millions), soit 65 millions de sterlings au total.

Son directeur général, Ian Cheshire, a souligné l'impact négatif des conditions climatiques sur la demande de produits d'extérieur, dont le jardinage, et de loisirs. Le groupe a immédiatement réagi en réduisant les stocks excessifs et en recentrant sur les produits d'intérieur, mais cela n'a pas suffi.

Toutefois, M. Cheshire insiste sur le fait que Kingfisher a terminé le semestre sur une position de trésorerie nette de 29 millions de sterlings, contre - 186 millions un an plus tôt, grâce à la hausse du flux de trésorerie opérationnelle libre.

'L'incertitude économique est la principale caractéristique de nos marchés depuis un certain temps, et nous reconnaissons que cela ne devrait pas s'améliorer pour le moment', a-t-il ajouté. M. Chesshire entend continuer de mettre l'accent sur son programme stratégique 'Creating the leader', dont il estime que la mise en place se passe bien pour l'instant.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI