Bourse > Interparfums > Interparfums : Forte croissance, mais prévisions inchangées
INTERPARFUMSINTERPARFUMS ITP - FR0004024222ITP - FR0004024222
30.850 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
30.380 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 1 092 M€Capi. :

Interparfums : Forte croissance, mais prévisions inchangées

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après 74,8 millions d'euros au 1er trimestre et une croissance organique (à changes et périmètre constants) de 18,3%, Interparfums a enregistré, au 2e trimestre, des facturations de 69,1 millions d'euros en progression de 29%. Les ventes semestrielles, soit 143,9 millions d'euros et 23% de mieux qu'un an plus tôt en données organiques, présagent d'un chiffre annuel qui, cette fois, a été maintenu à 280 millions d'euros, a indiqué la direction du fabricant de parfums pour le compte de marques de luxe.

Sur la première moitié de l'exercice, les licences de parfums Montblanc (+ 54% à 43,5 millions, avec notamment Eclat d'Arpège), Boucheron (+ 31% à 7,8 millions) et Paul Smith (+ 18% à 5 millions) se montrent très dynamiques.

Lancée durant le semestre, la licence Karl Lagerfeld affiche pour la première fois une contribution de 12,7 millions d'euros. Mais pour l'ensemble de l'année, la prévision de la direction est toujours de 16 millions d'euros. En raison de sa notoriété, la marque a rencontré plus de succès en Europe qu'en Amérique du Nord.

Par ailleurs les ventes de Jimmy Choo se tassent de 22% sur le semestre à 21,3 millions, en raison notamment du recul de la ligne Flash lancée l'an dernier, et celles de Lanvin se contractent de 10% à 30,4 millions, la dépréciation du rouble russe ayant notamment pesé.

Par région, et à changes courants, l'Amérique du Sud affiche 50% de croissance à 16,1 millions, suivie par l'Amérique du Nord (+ 30% à 28,5 millions) et l'Europe de l'Ouest hors France (+ 27% à 30,6 millions ; en France : + 18% à 13,7 millions). Le Moyen Orient est également bien orienté (+ 23% à 16,8 millions), mais l'Europe de l'Est plie de 7%, à 11,7 millions, en raison notamment de la dépréciation du rouble.

Des lancements de parfums doivent encore intervenir cette année, comme chez S.T. Dupont la ligne So Dupont, dès cet été, puis PSG à l'automne. Chez Jimmy Choo, une première ligne masculine très attendue, Jimmy Choo Man, est également prévue à partir de la rentrée.

Tout en constatant que la dynamique du groupe reste largement supérieure à celle de son marché, le PDG Philippe Bénacin estime que 'l'activité du second semestre devrait être marquée par un contexte économique et monétaire incertain'.

Contrairement à 2012 et 2013 à pareille époque, le groupe n'a donc pas relevé sa prévision de ventes pour l'ensemble de l'exercice 2014, qui reste fixée à 280 millions d'euros.

Le directeur général délégué, Philippe Santi, ajoute que 'dans une volonté de construction (des marques et de leur image, ndlr) à moyen terme', les dépenses marketing et de publicité seront 'intensifiées' durant la seconde partie de l'année. L'objectif de marge opérationnelle demeure ainsi également inchangé, entre 10 et 11% des ventes.

Les comptes correspondants à ces ventes seront publiés le 10 septembre.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...