Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

INTERPARFUMS

ITP - FR0004024222 SRD PEA PEA-PME
46.650 € +2.98 % Temps réel Euronext Paris

Interparfums : Interparfums dévoile de solides résultats mais les investisseurs regrettent le manque de visibilité

jeudi 3 mars 2022 à 11h35
Interparfums se montre très prudent pour 2022

(BFM Bourse) - Le créateur et distributeur français de fragrances de prestige a dépassé les objectifs annuels de revenus et de marge opérationnelle qu'il avait pourtant plusieurs fois révisés à la hausse. Le titre subit néanmoins quelques prises de bénéfices, sur fond de prudence accrue de la direction pour 2022.

La publication annuelle d'Interparfums avait tout pour réjouir ses actionnaires, mais dans le contexte géopolitique actuel incroyablement tendu, la prudence affichée par le groupe pour l'exercice en cours est sanctionnée par le marché. Timidement accueillis ce mercredi (+0,9% dans un marché parisien au rebond), les résultats et perspectives du créateur de parfums sous licence de grandes marques de luxe (dont Boucheron, Coach, Repetto ou depuis peu Moncler) sont vendus ce jeudi, le titre cédant 5,4% à 61,8 euros, au plus bas depuis mi-octobre dernier.

Interpafums a pourtant fait part de résultats annuels encore supérieurs à ceux évoqués lors du point d'activité annuelle de fin janvier dernier. Si les revenus sont ressortis conformes à ce qu'avait alors le groupe, à 560,8 millions d'euros (+52,7% par rapport à 2020 et +15,8% par rapport à 2019), la marge opérationnelle a pour sa part atteint 17,6%, alors que le directeur général du groupe Philippe Santi estimait que celle-ci "devrait approcher 17% sur l'ensemble de l'exercice" - contre 12,8% en 2020 et 15,1% en 2019.

"Grâce à un bon contrôle des coûts de production et à l'augmentation de la contribution de la filiale américaine [Luuxry Brands, NDLR], la marge brute atteint un niveau historiquement élevé en 2021, supérieur à 65%" se félicite Interparfums, qui évoque "des dépenses opérationnelles prudents au premier semestre et un contrôle rigoureux des coûts fixes sur l'ensemble de l'année".

Fort de ces résultats, le conseil d'administration a décidé de proposer le versement d'un dividende de 0,94 euro par action en 2022, contre 0,55 euro par action en 2021, correspondant à une distribution de 75% du résultat net de l'exercice - qui s'inscrit à 71,1 millions d'euros, en hausse de 130% sur un an et de 40% par rapport à 2019.

"Alors que le fort dynamisme de l'activité se poursuit en ce début d'année 2022, les difficultés liées à la chaîne d'approvisionnements apparues l'été dernier, les problèmes d'expédition aux Etats-Unis ainsi que la guerre en Ukraine et les sanctions à l'encontre de la Russie limitent significativement notre visibilité sur les mois à venir" met toutefois en garde le PDG du groupe Philippe Bénacin, cité dans le communiqué. "Nous demeurons donc très prudents et attendons la fin du premier trimestre pour revoir nos objectifs de vente sur l'année" ajoute-t-il.

Le point d'activité publié lundi soir révèle en effet que le chiffre d'affaires annuels du groupe a atteint 560,8 millions d'euros sur l'année écoulée, en hausse de 15,8% par rapport celui de 2019 et de 52,7% par rapport à celui de 2020, année marquée par le début de la pandémie de Covid-19. Quant à la marge opérationnelle, "compte tenu du chiffre d'affaires réalisé en fin d'année, elle devrait approcher 17% sur l'ensemble de l'exercice" estime le directeur général adjoint du groupe Philippe Santi, cité dans le communiqué.

Le groupe maintient donc, pour l'heure, ses perspectives précédemment énoncées, à savoir "un budget de ventes quasi-stable entre 560 et 570 millions d'euros et une marge opérationnelle courante autour de 15%, sur un plan de communication étoffé (entre 22 et 23% du chiffre d'affaires), accompagnant un "line-up" intense [de lancements commerciaux, NDLR]" détaille Sarah Thirion, analyste chez Midcap.

"Si l’activité est bien orientée en janvier et février, le groupe doit normaliser la situation logistique aux Etats-Unis, évoluer dans un environnement de "supply chain" contraint mais avec la capacité de refléter la hausse des couts d’approvisionnement et ne peut se prononcer sur l’évolution de la situation en Russie-Ukraine (28 millions de revenus en 2021)" poursuit-elle. Concernant le fameux "pricing power" d'Interparfums, Philippe Santi souligne que "la hausse des prix de facturation pratiquées en ce début d'année va limiter, en 2022, l'impact de l'inflation constatée sur certains coûts de production". "La variabilité de nos charges opérationnelles et la maîtrise habituelle de nos charges fixes nous permettra de gérer les problématiques actuelles" insiste le dirigeant.

"So far, so good" juge ainsi l'analyste Sarah Thirion, qui maintient ses estimations 2022 plus optimistes que les perspectives annoncées par le groupe, à savoir un chiffre d'affaires de 617,5 millions, en hausse de 10,1% dont 40 millions pour Moncler (quant Interparfums table prudemment sur 25 millions de revenus pour sa nouvelle marque). Ces prévisions "supposent une croissance de 3% du périmètre existant soutenue par une demande bien orientée tant aux Etats-Unis qu’en Chine, des hausses de prix de 5% prévues au premier semestre légèrement supérieures à l’inflation du prix de revient (entre 3 et 4%), et une reprise progressive de l'Europe de l'Ouest, du Moyen-Orient et du "travel retail"" avance-t-elle. Son estimation de marge opérationnelle est également supérieure à celle du groupe, à 15,4%.

Et si "la persistance de perturbations logistiques aux Etats-Unis et/ou du conflit en Europe de l’Est nous conduirait à ajuster en baisse nos projections 2022", elle maintient à ce stade sa recommandation à l'achat, et relève légèrement sa cible, de 77 à 78 euros sur le titre.

Quentin Soubranne - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur INTERPARFUMS en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+316.10 % vs +22.17 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat