Bourse > Interparfums > Interparfums : 'confirme ses objectifs pour 2014'
INTERPARFUMSINTERPARFUMS ITP - FR0004024222ITP - FR0004024222
35.000 € +1.30 % Temps réel Euronext Paris
34.680 €Ouverture : +0.92 %Perf Ouverture : 35.480 €+ Haut : 34.680 €+ Bas :
34.550 €Clôture veille : 23 736Volume : +0.06 %Capi échangé : 1 367 M€Capi. :

Interparfums : 'confirme ses objectifs pour 2014'

tradingsat

(CercleFinance.com) - Philippe Bénacin, Président-directeur général d'Interparfums, spécialisé dans la création, la fabrication et la distribution de parfums de luxe, répond aux questions de Cercle Finance, suite à la parution du chiffre d'affaires de l'exercice écoulé.

Cercle Finance: Le chiffre d'affaires annuel consolidé atteint 350,4 millions d'euros en 2013, contre 445,5 millions d'euros un an plus tôt, la licence Burberry (98,9 millions de ventes en 2013) ayant été reprise par son propriétaire à la fin du premier trimestre.Il dépasse les objectifs fixés par la direction le 19 novembre dernier, compris dans une fourchette de 340 à 345 millions d'euros.

Le groupe a enregistré un chiffre d'affaires de 251,5 millions d'euros à périmètre comparable (hors parfums Burberry) en 2013, en progression de 19,3%. Il ressort également supérieur aux dernières prévisions de 240 à 245 millions d'euros.

Comment expliquez-vous la performance favorable réalisée par Interparfums l'an dernier?

Philippe Bénacin: Le dépassement des objectifs sur l'année écoulée résulte de la performance des autres marques, et notamment de la croissance de trois d'entre elles.

Ainsi, Repetto affiche des performances bien supérieures à nos attentes en Europe et en Asie, générant plus de neuf millions d'euros de chiffre d'affaires sur sept mois d'activité.

Bénéficiant d'une évidente notoriété et d'une grande légitimité en France, la ligne se place au rang de deuxième meilleur lancement féminin de l'année dans l'Hexagone.

Les ventes de parfums Montblanc progressent quant à elles de 36% à 62,7 millions d'euros sur 2013, portées par la ligne masculine Legend, lancée en 2011.

Le chiffre d'affaires généré par Jimmy Choo augmente également de 36% à 54,6 millions d'euros, reposant sur deux lignes féminines, Jimmy Choo et Flash, lancée en début d'année. Leurs performances ont été très satisfaisantes en Europe de l'Ouest et notamment en Grande-Bretagne.

Par zone géographique, la croissance des ventes à périmètre comparable a dépassé les 30% en France et aux Etats-Unis, quand en Amérique du Sud, en Asie et en Europe de l'Ouest, la croissance oscille entre 15 et 20%.

CF: Quels objectifs fixez-vous pour 2013 et 2014, en termes de résultats?

PB: Au regard des ventes réalisées sur l'exercice écoulé, nous anticipons un résultat opérationnel supérieur à 50 millions d'euros et une marge de plus de 14% au titre de 2013.

Pour précisions, Interparfums publiera ses comptes annuels le 12 mars, avant Bourse.

Pour 2014, nous anticipons un repli de la marge opérationnelle autour de 10%, en raison des nombreux lancements prévus cette année, nécessitant des efforts publicitaires et marketing importants.

Ainsi, le groupe prépare la mise sur le marché des parfums Balmain et Karl Lagerfeld au printemps prochain.

Nous sortirons également, au cours de l'exercice, une nouvelle ligne masculine chez Montblanc mais aussi chez Jimmy Choo.

En termes de ventes, Interparfums réitère sa prévision d'un chiffre d'affaires annuel de 280 millions d'euros, en croissance de 15% hors Burberry.

La direction se réserve le droit de relever cet objectif au cours de l'exercice 2014.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI