Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

INNATE PHARMA

IPH - FR0010331421 SRD PEA PEA-PME
3.072 € -0.90 % Temps réel Euronext Paris

Innate pharma : Le rapprochement avec AstraZeneca transforme le profil d'Innate Pharma

mardi 23 octobre 2018 à 10h17
La biotech marseillaise Innate accueille AstraZeneca au capital

(BFM Bourse) - Le cours de la biotech marseillaise enregistre une flambée de près de 30% mardi, défiant la morosité du marché. Innate percevra immédiatement 50 millions de dollars d'AstraZeneca et fait entrer le groupe britannique à son capital avec une forte prime.

Jusqu'ici exclusivement dédiée à la recherche & développement, Innate Pharma devient une entreprise pharmaceutique intégrée jusqu'à la commercialisation grâce à un renforcement de son partenariat avec AstraZeneca. Le laboratoire britannique entre à cette occasion au capital de la biotech marseillaise à 10 euros par action, plus de deux fois le dernier cours coté. Le titre Innate Pharma salue cette nouvelle, flambant de 28,5% à 6,15 euros mardi matin vers 10h00, à contre-courant d'un marché parisien en berne.

Un accord initié en 2015 sur l'anti-cancéreux monalizumab

L'origine de la collaboration entre AstraZeneca -via sa division dédiée aux biotechnologies, MedImmune- et Innate Pharma remonte à 2015. Séduit par le potentiel de la molécule monalizumab (IPH2201) mise au point par la biotech tricolore, le groupe avait signé pour acquérir les droits de développement et de commercialisation de ce composé qui vise à traiter certains cancers en boostant simultanément l'activité anti-tumorale de deux types de cellules tueuses du système immunitaire. Cette collaboration prend de l'ampleur avec le nouvel accord annoncé mardi, tout en permettant à Innate de se développer sur le plan commercial et de renforcer sa capacité d'investissement.

Innate cède l'intégralité des droits et reçoit ceux de Lumoxiti, un traitement déjà homologué

Dans le cadre de cet accord, AstraZeneca concède à Innate Pharma les droits commerciaux aux États-Unis et en Europe de Lumoxiti (moxetumomab pasudotox-tdfk), un traitement contre la leucémie à tricholeucocytes récemment homologué aux Etats-Unis. Innate versera à AstraZeneca un paiement initial de 50 millions de dollars pour Lumoxiti ainsi que des paiements futurs s’élevant jusqu’à 25 millions de dollars liés à l’atteinte d’étapes commerciales et réglementaires.

En échange, AstraZeneca obtient l’intégralité des droits en oncologie de monalizumab, Innate lui rétrocédant donc la moitié des droits pour l'Europe qu'il avait conservé dans l'accord de 2015, et versera 100 millions de dollars au premier trimestre 2019, plus 100 millions de dollars supplémentaires au démarrage potentiel du premier essai clinique de phase 3 (dernière étape avant la commercialisation).

AstraZeneca, dirigé par le français Pascal Soriot, obtient également une option sur les droits d'IPH5201, un autre anticorps conçu par Innate, ainsi que sur quatre actifs encore en stade préclinique non divulgués. Le paiement initial de la part du britannique s'élève pour cet actif à 50 millions de dollars pour IPH5201 plus 20 millions de dollars pour les quatre autres projets. Des versements supplémentaires sont prévus à la levée des options sur chaque programme.

Dernier volet de cet accord, "étant donné la relation de long-terme établie entre les deux partenaires", AstraZeneca a convenu d'acquérir 9,8% du capital d’Innate par le biais d'une levée de fonds de plus de 60 millions d'euros. Le groupe souscrira à 6.260.500 actions nouvelles d'Innate qui seront émises à 10 euros par action, soit une prime de 108% par rapport au dernier cours coté.

Oddo BHF relève son conseil à l'achat

"Nous repassons à l'achat", a commenté Oddo BHF, précédemment neutre sur Innate. "Grâce à ce deal et à l’intégration de Lumoxiti au sein du portefeuille d’Innate Pharma, la société biotech basée à Luminy deviendra une société commerciale dès 2019", estime le bureau d'études.

Jusqu'alors, en se basant sur les programmes en cours de développement, Oddo BHF n'anticipait cet horizon qu'à partir de 2022. Le solde de l'échange des droits sur Lumoxiti / monalizumab résulte en une rentrée nette de 50 millions de dollars pour la biotech. Vu les résultats encourageant publiés au congrès de l'ESMO pour la molécule phare d'Innate, le bureau d'études juge probable qu'un essai de phase 3 sera lancé dès 2019 ce qui devrait déclencher le paiement supplémentaire de 100 millions de dollars.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur INNATE PHARMA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.80 % vs -4.86 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat