Bourse > Iliad > Iliad : Fréquences en or, Free assuré d'obtenir un lot ?
ILIADILIAD ILD - FR0004035913 ILD - FR0004035913   SRD PEA PEA-PME
214.000 € -1.83 % Temps réel Euronext Paris
214.050 €Ouverture : -0.02 %Perf Ouverture : 217.500 €+ Haut : 213.600 €+ Bas :
218.000 €Clôture veille : 47 590Volume : +0.08 %Capi échangé : 12 568 M€Capi. :

Iliad : Fréquences en or, Free assuré d'obtenir un lot ?

(Tradingsat.com) - Le secteur des télécoms va bientôt être fixé sur les fameuses fréquences en or de la bande 700 MHz, bientôt cédées aux enchères par l'Etat, qui espère en récolter environ 2 milliards d'euros.

L'opérateur français Free, le moins bien loti de tous en termes de fréquences basses (5 mégahertz contre 20 pour Orange, Numericable-SFR et Bouygues), espérait qu'un lot lui soit réservé. Un scénario jugé "trop risqué sur le plan juridique", avait estimé l'Arcep, le régulateur des télécoms.

Depuis, l'idée a fait son chemin et le vent semble tourner en faveur de Free, filiale du groupe Iliad coté en bourse. Selon Les Echos, un compromis serait envisagé. "Le gouvernement et l’Arcep, qui définissent ensemble la procédure de l’appel d’offres, réfléchissent bel et bien à échafauder un scénario qui puisse garantir à Free d’obtenir des fréquences", rapporte le quotidien.

Les quatre opérateurs seraient servis au premier tour

L’une des hypothèses les plus fréquemment évoquées consisterait à proposer, lors d'un premier tour, un lot de 5 MHz à prix fixe, à chaque opérateur, et offrir au plus offrant le bloc restant de 10 MHz.

Le document qui servira de base au lancement des enchères - sur lequel planchent une petite dizaine d’ingénieurs, épaulés par des juristes et des économistes - sera publié demain mardi 16 juin.

De leur côté, les opérateurs doivent rendre un avis sur l’appel à candidatures le 26 juin, via la commission consultative des communications électroniques, qui regroupe aussi des associations de consommateurs, syndicats professionnels et "personnalités qualifiées".

Le courtier CM-CIC Securities, qui craint une procédure coûteuse pour Free, estime pour sa part qu'il est "difficile d'en tirer des conclusions boursières à ce stade".

Lundi, à la Bourse de Paris, l'action de la maison mère Iliad reculait de 2,6% dans un marché baissier. Même son de cloche chez Orange (-1,5%) et Numericable-SFR (-1,4%).

Interview de Sébastien Soriano, président du régulateur des télécoms, le 7 mai sur BFM Business


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...