Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ICADE

ICAD - FR0000035081 SRD PEA PEA-PME
63.900 € +4.41 % Temps réel Euronext Paris

Icade : Le maintien du dividende et les solides perspectives d'Icade redonnent de l'élan au titre

lundi 22 février 2021 à 10h00
Le marché salue le maintien du dividende d'Icade

(BFM Bourse) - Le groupe immobilier présent à la fois dans les bureaux, le logement et les établissements de santé est resté dans le vert en 2020 et prévoit une hausse de son cash flow net courant ainsi que de son dividende en 2021. Le titre Icade rebondit.

Délaissé, et même durement sanctionné par le marché au plus fort de la crise sanitaire comme l'ensemble du compartiment des foncières, Icade a fait part ce lundi matin de résultats "solides" en 2020, et a légèrement dépassé les objectifs qu'il s'était fixé en octobre 2020. Son résultat net part du groupe s'est effondré mais reste positif, à 24,2 millions d'euros, contre plus de 300 millions lors de l'exercice précédent.

Le groupe, présent à la fois dans les bureaux, le logement et les établissements de santé, a surtout légèrement dépassé ses prévisions quant à son niveau de "cash flow net courant" (CFNC), son indicateur de référence, qui ressort à 4,84 euros par action, en recul de 7,9% sur un an mais légèrement au-dessus des 4,80 euros prévus à l'issue du troisième trimestre.

"On a assez bien traversé l'année 2020, malgré les sujets comme le confinement qui nous a valu l'arrêt des chantiers" de l'activité promotion immobilière du groupe pendant deux mois et demi en début d'année, a expliqué à l'AFP Olivier Wigniolle, directeur général d'Icade, évoquant des résultats "solides". Dans le détail, le dirigeant souligne que les foncières se sont révélées particulièrement résilientes avec des revenus locatifs en hausse de 6,7% (+2,0% à changes et périmètres constants) à 678 millions d'euros. Quant à l'activité de promotion, elle "a certes connu l'arrêt brutal de ses chantiers mais la demande est là et la dynamique commerciale se reflète dans les indicateurs opérationnels à l’instar des réservations et des ventes", en croissance sur un an de respectivement +8% (en valeur, à 1,21 milliard) et +15% par rapport à 2019, ce qui permet de limiter le recul des revenus de cette division à -14,7% 825 millions d'euros.

Olivier Wigniolle met par ailleurs en avant un autre atout du groupe pour traverser cette période: sa structure financière qui "demeure très robuste". La foncière précise avoir profité de conditions de financement très attractives pour tirer deux nouvelles lignes de crédits renouvelables à hauteur de 390 millions d'euros, portant l’encours à 2,1 milliards d'euros au 31 décembre, "tout en abaissant son coût moyen de la dette à son plus bas historique (1,48%)". A fin 2020, la valeur globale du patrimoine d'Icade (part du groupe) s'établit à 11,8 milliards d'euros (+2,2% à périmètre courant, 62% à périmètre constant) pour une dette financière nette de 6,42 milliards (+388 millions sur un an).

"Nos perspectives 2021 sont positives avec un CFNC attendu en hausse de 3% hors effet des cessions et un dividende sur la même dynamique (en hausse de 3%)", indique par ailleurs Olivier Wigniolle, alors que le conseil d’administration proposera le versement d'un dividende stable par rapport à 2019 (à 4,01 euros) à l’assemblée générale prévue le 23 avril prochain. "Le rendement sur dividende ressort ainsi à 6,4% sur la base du cours au 31 décembre 2020" souligne Icade, qui précise que cela correspond par ailleurs à une distribution de 83% de son cash-flow net courant 2020.

Le maintien d'une politique de distribution avantageuse contraste avec la publication du géant français du secteur, Unibail-Rodamco-Westfield, qui s'attend à ne pas pouvoir verser de dividende avant 2024. Très mal accueillie par le marché, cette annonce avait provoqué un plongeon du titre URW la semaine dernière (-13% en clôture). Au contraire, l'optimisme d'Icade pour les exercices à venir est salué par le marché, le titre de la filiale de la Caisse des dépôts et consignations (qui détient près de 39% du tour de table) s'adjugeant 4% à 57,75 euros, dans un marché parisien en repli de près d'1% vers 10h45. Cette progression lui permet de ramener son recul à 7,3% depuis le 1er janvier.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ICADE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+322.30 % vs +16.53 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat