Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

HAULOTTE GROUP

PIG - FR0000066755 SRD PEA PEA-PME
3.360 € -0.30 % Temps réel Euronext Paris

Haulotte group : Malgré un carnet de commandes historique, Haulotte reste pénalisé par les pénuries de composants

mercredi 7 septembre 2022 à 11h31
Haulotte accuse une perte opérationnelle au S1

(BFM Bourse) - Malgré un carnet de commandes à un niveau "historique" et une activité en hausse, le pro des nacelles élévatrices reste pénalisé par les pénuries de composants et la hausse des cours des matières premières. Il accuse des pertes opérationnelles au titre du semestre écoulé.

Le champion français des nacelles élévatrices subit les contraintes liées aux pénuries de certains composants auxquelles s'ajoute une hausse des prix des matériaux. Un contexte qui a fortement dégradé les comptes d'Haulotte sur le semestre écoulé. Mardi après Bourse, le spécialiste tricolore des engins de travaux publics, de machines d'élévation de personnes et de charges a en effet annoncé des pertes opérationnelles sur le semestre écoulé, l’inflation du prix des composants, de l’énergie et des transports a eu une nette incidence sur la rentabilité du groupe.

Pourtant, le fabricant ligérien de nacelles élévatrices s'affiche en forte croissance. Au premier semestre, il enregistre un chiffre d’affaires de 289,1 millions d'euros, en hausse de 15% par rapport à l’année précédente. L'ex-Pinguely-Haulotte a profité d'un deuxième trimestre particulièrement soutenu, avec un chiffre d'affaires de 153,3 millions d'euros en hausse de 11% par rapport au trimestre précédent.

Dans le détail, les ventes ont progressé de 8% en Europe malgré l’invasion de l’Ukraine et ses conséquences pour son activité sur le marché russe. En Asie-Pacifique, le chiffre d’affaires semestriel a bondi de 53%, tiré principalement par l’Australie, les ventes de la Chine étant restées stables sur la période, dans un marché fortement impacté par le Covid-19. Les ventes ont continué de progresser, de 7% en Amérique du Nord, favorisées par le bon dynamisme de l’activité échafaudage (+35%), l’activité nacelle affichant un léger recul de 3%, fortement pénalisée par les pénuries de composants malgré un carnet de commandes en très forte hausse. En Amérique Latine, l’activité du groupe s'est appréciée de 25%, tirée par le Brésil.

Au 30 juin 2022, l’activité de vente d’engins, qui constitue 85% de l'activité d'Haulotte, affiche une croissance de 15% sur le semestre, la location progresse de 23% et l’activité de services de 12%.

Des difficultés d'approvisionnement qui pèsent sur les comptes

Le groupe ligérien ne note aucun ralentissement du marché de la nacelle, un dynamisme qui lui vaut d'afficher un carnet de commandes "historique" et "toujours en hausse.". Sauf que la société doit jongler avec les difficultés d'approvisionnement.

"Cette problématique [de pénuries] touche désormais moins de pièces mais elles sont plus stratégiques. Il s'agit par exemple de batteries, de connecteurs, etc. La qualité des pièces reçues, leur quantité n'est jamais assurée avant réception. Tout se négocie au dernier moment, souvent pour des petites quantités" avait alors déclaré le directeur financier du groupe Sébastien Martineau à Daf-mag.fr en juillet dernier.

Outre ces problèmes d'approvisionnement, Haulotte a subi de plein fouet la hausse des prix des matières premières dont l'acier. "Nous avons répercuté, à plusieurs reprises, des augmentations de tarifs sur nos clients, mais il y a forcément un décalage et nous subissons un effet ciseau" a déploré Sébastien Martineau.

Le résultat opérationnel courant (hors gains et pertes de change) a ainsi basculé dans le rouge à hauteur de 0,8 million d'euros, soit -0,3% des ventes, là où cet indicateur était en territoire positif à 11,4 millions d'euros (soit 4,7% des ventes) lors du 1er semestre 2021. L’inflation du prix des composants, de l’énergie et des transports ont pesé pour près de 22 millions d'euros sur la période, indique Haulotte dans son communiqué. Le résultat net du groupe a quant à lui été divisé par deux sur un an pour ressortir à 2,2 millions d'euros soit contre 4,4 millions d'euros au premier semestre de l'exercice précédent.

Un PGE pour s'offrir une plus grande marge de manœuvre

Dans ce contexte, le besoin en fonds de roulement a augmenté de 47,2 millions d'euros à 229,8 millions d'euros. Pour préserver sa trésorerie, Haulotte a ainsi sollicité l’ensemble des prêteurs de son crédit syndiqué ainsi que BPI France pour l’obtention d’un Prêt Garanti par l’Etat d'un montant de 96 millions d'euros. Ce prêt, obtenu le 28 juin 2022, sera garanti à hauteur de 90% par l’Etat Français, avec une maturité d’un an, et une option d’extension jusqu’à cinq années additionnelle, soit jusqu'en juin 2028. "Ce prêt garanti a pour objectif de permettre à Haulotte de conserver toute son agilité face aux nombreux aléas et aux nombreuses incertitudes auxquels le groupe fait et pourrait faire face", expliquait alors Haulotte pour affronter cette période d'incertitudes.

Le groupe dirigé par Alexandre Saubot se donne donc de la souplesse pour continuer à se développer sur un marché des nacelles élévatrices en forte expansion. La société confirme ses prévisions de croissance de chiffre d’affaires supérieures à 20% en 2022 malgré les difficultés persistantes d’approvisionnement de certains composants. Par contre, elle n'est toujours pas en mesure de confirmer, à ce stade, ses objectifs de marge opérationnelle courante pour 2022, "étant donné le manque de visibilité et les nombreuses incertitudes qui subsistent."

Cette publication amène Oddo BHF à revoir en baisse ses prévisions de résultats et son objectif de cours. Le bureau d'études qui reste à "sous-performance" avec un objectif de cours abaissé à 2,7 euros, justifie son opinion sur la valeur en raison de "nombreux challenges liés à l'inflation et aux pénuries de composants" pour la société.

En Bourse, Haulotte cède 7,2% à 3,04 euros à 11h00 et évolue désormais sur des plus bas de février 2009. Le titre du groupe ligérien abandonne désormais près de 35% depuis le début de l'année.

Sabrina Sadgui - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur HAULOTTE GROUP en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application BFM Bourse


Par email

Votre avis
Portefeuille Trading
+315.80 % vs +35.63 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour