Bourse > Guerbet > Guerbet : Perd 12% après un avertissement sur ses ventes
GUERBETGUERBET GBT - FR0000032526GBT - FR0000032526
73.970 € +1.05 % Temps réel Euronext Paris
73.500 €Ouverture : +0.64 %Perf Ouverture : 75.870 €+ Haut : 73.100 €+ Bas :
73.200 €Clôture veille : 4 628Volume : +0.04 %Capi échangé : 913 M€Capi. :

Guerbet : Perd 12% après un avertissement sur ses ventes

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'action Guerbet chutait de 12,1% ce matin en Bourse de Paris à 95,4 euros après que le spécialiste des produits de contraste pour l'imagerie médicale ait lancé un avertissement sur ses ventes annuelles.

Au premier semestre 2013, les ventes du groupe ont baissé de 3,4% à 192,4 millions d'euros. 'Le chiffre d'affaires du premier semestre a été pénalisé par un niveau de ventes exceptionnel réalisé fin 2012 en Europe qui a eu pour conséquence de ralentir la reprise des commandes début 2013 sur la franchise 'produits de contraste - Imagerie Rayons X'. Ce segment est effectivement en décroissance de 10,8% dans les pays Européens alors que les produits IRM y connaissent une évolution favorable de 2,3%', indique Guerbet.

En Europe, ajoute-t-il, les ventes ont baissé de 3,5%, mais hors Europe la baisse est également de mise (- 3,2%). '. La situation en Amérique hors USA continue de peser sur la croissance du groupe avec au 1er semestre une involution de 13,1%. Aux Etats-Unis, les premières ventes de Dotarem ont été enregistrées en juillet', précise la direction.

Le résultat opérationnel courant s'affiche en chute de 30% à 15,20 millions d'euros, la marge chutant de 10,9 à 7,9% sur un an.

Le résultat net semestriel s'établit alors en baisse sensible de 27,5% à dix millions d'euros.

Notons que du côté du bilan, l'endettement net a baissé en un an de 9,3% à 96,6 millions.

En guise de perspectives, Guerbet change de braquet : lors de la présentation des ventes du 1er trimestre, le 23 avril, la direction avait confirmé son 'objectif de croissance de 3% annoncé en début d'année.'

Ce n'est plus le cas : alors que les ventes étaient de 403,5 millions d'euros en 2012, elles sont désormais attendues cette année entre 395 et 405 millions, ce qui en milieu de fourchette augure maintenant d'un tassement de 1% environ.

Le groupe prévoit aussi, grâce à l'amélioration des procédés de fabrication et à la baisse des prix des matières premières, que sa marge brute 2013 devrait excéder celle de 2012. La marge opérationnelle courante devrait donc s'établir entre 6,5 et 7,5%.

Elle était pour mémoire de 7,9% en 2012.

La dette nette, elle, devrait rester inférieure à 100 millions.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...