Bourse > Glencore xstrata > Glencore xstrata : Serait plus gros que l'anglo combiné à xstrata
GLENCORE XSTRATAGLENCORE XSTRATA glen - JE00B4T3BW64glen - JE00B4T3BW64
- -
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
-Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Glencore xstrata : Serait plus gros que l'anglo combiné à xstrata

tradingsat

(CercleFinance.com) - Glencore a contacté Xstrata, groupe minier dont il détient un peu plus du tiers du capital, en vue de le racheter en totalité dans le cadre d'une 'fusion entre égaux'. Le cas échéant, car l'opération n'est pas certaine, le nouveau groupe à forte dominante minière qui en sortirait capitaliserait, en Bourse de Londres, quelque 55 milliards de livres sterling (66 milliards d'euros). Soit davantage que n'en vaut AngloAmerican.

En Bourse de Londres, l'action Xstrata a réduit son avance initiale en prenant tout de même 9% à 1.220 pence quand celle de Glencore prend près de 5% à 452 pence.

A titre de comparaison parmi les géants miniers généralistes côtés à Londres, le colosse australo-britannique BHP Billiton vaut actuellement 128,2 milliards de sterling, son co-compatriote Rio Tinto 77,4 milliards et le sud-africain AngloAmerican 37 milliards.

Séparément, Glencore et Xstrata valent actuellement 31,4 et 36,3 milliards de sterlings, sachant que le premier détient 34,08% du capital du second. Avec une valeur boursière combinée d'environ 55 milliards de livres aux cours actuel, le nouvel ensemble ravirait donc la 3ème place de ce podium à AngloAmerican.

Cette éventuelle et massive opération rappelle que Xstrata avait tenté de lancer une OPA hostile sur AngloAmerican en juin 2009 : Xstrata en évaluait alors les synergies de coûts à un milliard de dollars l'an à partir de trois années. Devant l'hostilité de l'Anglo, qui n'avait pas même voulu discuter, Xstrata avait finalement renoncé mi-octobre 2009.

Xstrata est une société minière concentrée principalement sur le cuivre et le charbon dont Glencore détient 34,08% du capital, selon son site Internet. Fondé historiquement par le sulfureux Marc Rich, Glencore est initialement un courtier en matières premières dont l'activité minière a crû au point de représenter 62% de son résultat opérationnel ajusté au 1er semestre 2011.

La proximité capitalistique des deux groupes, tous deux cotés à Londres, est également de nature géographique : les sièges sociaux de Xstrata et Glencore sont respectivement localisés à Zoug et à Baar, deux villes du canton suisse de Zoug situées à quelques kilomètres de distance.

Ce rapprochement était l'objet d'une spéculation de longue haleine relancée par l'introduction en Bourse en mai 2011 de Glencore, certains associés souhaitant maintenant “sortir” ou réduire leur participation au capital.

Selon le droit boursier britannique, Glencore a maintenant jusqu'au 1er mars pour annoncer soit une offre ferme, soit la renonciation à toute opération.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...