Bourse > Glencore xstrata > Glencore xstrata : La direction rassurante, le titre remonte
GLENCORE XSTRATAGLENCORE XSTRATA glen - JE00B4T3BW64 glen - JE00B4T3BW64   SRD PEA PEA-PME
- -
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
-Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Glencore xstrata : La direction rassurante, le titre remonte

tradingsat

(CercleFinance.com) - Pris en étau entre la baisse des cours des matières premières et le poids de sa dette, Glencore affirme, “en réponse à de nombreuses requêtes”, qu'il a pris les mesures lui permettant de faire face aux conditions actuelles de ses marchés.

'D'un point de vue opérationnel et financier, notre entreprise demeure robuste : notre flux de trésorerie est positif, la situation de notre liquidité est bonne, et nous ne faisons face à aucun problème de solvabilité', martèle le géant des matières premières (mines et négoce) basé à Baar, dans le canton suisse de Zoug.

A la Bourse de Londres, l'action Glencore, tombée ces derniers jours à son plus bas niveau historique sous 70 pence, se ressaisit : après + 17% hier, elle se reprend de nouveau ce jour de 7% à 86,4 pence, soit une capitalisation de 11 milliards de livres sterling (15 milliards d'euros environ). Elle perd toujours plus des deux tiers de sa valeur depuis le début de l'année.

“Ce rebond (...) montre que le marché peine à faire la part des choses actuellement et se déleste violemment de valeurs déjà durement sanctionnées', commentent ce matin les analystes d'Aurel BGC.

Glencore confirme également que son projet annoncé au début du mois, qui devrait mener à terme à une réduction allant jusqu'à 10,2 milliards de dollars de sa dette (29,55 milliards de dollars en termes nets à fin juin dernier). Le groupe affirme aussi ne pas éprouver de difficultés de financements ni dans ses relations avec ses banques.

Mais tout le monde n'est pas convaincu. Chez Nomura, les analystes confirmaient hier leur opinion prudente sur les valeurs minières européennes, en jugeant leurs valorisations élevées alors que leurs perspectives bénéficiaires devraient de nouveau se dégrader. Nomura juge le marché trop optimiste en ce qui concerne les prévisions de prix de long terme des matières premières, d'autant que le contexte macro-économique est 'peu inspirant'.

Nomura conseille donc toujours réduire la ligne Glencore, tout en visant une cible de 120 pence. Principaux arguments : le risque de baisse des prix du charbon et du cuivre, deux des principales matières premières extraites par Glencore, sans oublier le déséquilibre de son bilan.

Les analystes se montrent également sceptiques quant à la stratégie de Glencore de réduire ses volumes de charbon, et estiment que les mesures annoncées en début de mois (suppression du dividende, économies, cessions, augmentation de capital) 'ne seront pas suffisantes pour renforcer le bilan. La notation crédit de la dette du groupe encourt toujours le risque d'une dégradation', estime Nomura.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...