Bourse > Gfi informatique > Gfi informatique : "Peu de synergies géographiques entre les deux groupes", selon Oddo
GFI INFORMATIQUEGFI INFORMATIQUE GFI - FR0004038099GFI - FR0004038099
7.500 € +0.40 % Temps réel Euronext Paris
7.470 €Ouverture : +0.40 %Perf Ouverture : 7.500 €+ Haut : 7.440 €+ Bas :
7.470 €Clôture veille : 7 837Volume : +0.01 %Capi échangé : 499 M€Capi. :

Gfi informatique : "Peu de synergies géographiques entre les deux groupes", selon Oddo

(Tradingsat.com) - GFI Informatique va faire l’objet d’un projet d’une prise de participation majoritaire amicale (51% du capital) du groupe qatari Mannai à un prix de 8,5 euros par titre. Cette offre fait ressortir une prime de 31,6% par rapport au cours de clôture du 20 novembre, ce qui valorise la société à 561 millions d’euros.

Cette opération s’effectuera en plusieurs étapes. Dans un premier temps, Mannai fera l’acquisition de 25% du capital et des droits de vote de GFI Informatique auprès d’Apax Partners et Boussard & Gavaudan (qui détiennent 80% à eux deux) au prix de 8,5 euros par action. En cas de réalisation de cette première étape, une OPA simplifiée sera formulée par l’entreprise qatarie au même prix de 8,5 euros par action et 4,66 euros pour les BSAAR. Enfin, si à l’issue de cette étape Mannai ne détient toujours pas 51%, il pourra acquérir auprès des deux fonds susmentionnés le solde.

Basé à Doha, cette entreprise qatarie, présente dans l’industrie et les services, a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 1,54 milliard de dollars et emploie 6100 personnes aux Emirats Arabe Unis, en Inde et en Turquie. Pour Oddo, il semble donc y avoir « peu d’overlap (ndlr : synergies) géographique entre les deux groupes, GFI étant très européen, et Mannai Corporation plus axé Asie et Moyen-Orient ».

En attendant l’OPA, le courtier ajuste son objectif de cours sur le prix de transaction, niveau sur lequel devrait s’ajuster le cours étant donné le caractère amical de l’offre.

Par ailleurs, le communiqué précise que l’intention des parties est de maintenir GFI coté à Paris. « Il y a donc peu de probabilité pour une surenchère de la part de Mannai. », indique le broker.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...