Bourse > Genfit > Genfit : Le titre se réveille, retour des volumes
GENFITGENFIT GNFT - FR0004163111GNFT - FR0004163111
26.160 € +1.83 % Temps réel Euronext Paris
25.710 €Ouverture : +1.75 %Perf Ouverture : 26.360 €+ Haut : 25.710 €+ Bas :
25.690 €Clôture veille : 49 147Volume : +0.16 %Capi échangé : 815 M€Capi. :

Genfit : Le titre se réveille, retour des volumes

GENFITGENFIT

(Tradingsat.com) - L'action Genfit s'est réveillée jeudi en début après-midi dans d'importants volumes d'échanges (déjà plus de 500 000 titres). Elle bondit de 8,5% à 9,66 euros vers 14h25. Si aucune nouvelle particulière n'explique pour l'instant ce soudain regain d'intérêt, force est de constater que la société pharmaceutique a connu une actualité chargée au cours des derniers mois.

En particulier, le DSMB (comité de suivi des données et de la sécurité, Data and Safety Monitoring Board) a estimé en octobre que le GFT505, le candidat médicament phare du groupe, ne présentait aucun problème de sécurité susceptible de remettre en cause la poursuite de l’étude de phase 2b dans le traitement de la NASH (hépatite stéatosique non alcoolique).

"C’est un avis extrêmement important. La question des effets secondaires est centrale pour la NASH, qui est une maladie chronique pour laquelle les traitements pourraient s’étaler au delà de 10 ans. La sécurité du produit est donc aussi importante que son efficacité", a expliqué Jean-François Mouney, le président fondateur du groupe, dans un entretien à Tradingsat.com le mois dernier.

Dans cette interview, le dirigeant est également revenu sur le fait que "la NASH a été officiellement reconnue par la FDA [Food and Drug Administration, l'autorité de santé américaine, ndlr] comme une indication pleine et entière, pour laquelle il devient nécessaire et urgent de trouver des traitements spécifiques".

Mais l'année prochaine s'annonce pour le moins tout aussi intéressante. Dans une récente note de recherche, le courtier Portzamparc estime en effet que "2014 sera une année chargée en événements". Sont attendues en particulier les résultats de l'étude clinique de phase II b dans le traitement de la NASH (hépatite stéatosique non alcoolique), ainsi qu'un éventuel partenariat pour le GFT 505 si les résultats cliniques de la Phase II b confirment son potentiel thérapeutique. Portzamparc évoque aussi "une possibilité de partenariat pour intégrer un ou plusieurs candidats médicaments supplémentaires".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI