Bourse > Gemalto > Gemalto : Société générale passe directement à l'achat
GEMALTOGEMALTO GTO - NL0000400653GTO - NL0000400653
42.860 € -2.92 %
43.600 €Ouverture : -1.70 %Perf Ouverture : 45.100 €+ Haut : 42.800 €+ Bas :
44.150 €Clôture veille : 2 090 930Volume : +2.35 %Capi échangé : 3 815 M€Capi. :

Gemalto : Société générale passe directement à l'achat

tradingsat

(CercleFinance.com) - Société Générale passe à l'achat sur Gemalto, contre 'vendre' précédemment, et fixe l'objectif de cours à 72 euros, contre 40 euros auparavant, arguant que les cartes à valeur ajoutée et à marges élevées devraient accroître la rentabilité.

'Par le passé, nous avions deux préoccupations à l'égard de Gemalto. D'une part, le marché des communications (de loin le principal marché du groupe, tant en termes de chiffre d'affaires que de rentabilité) perdait de sa valeur ajoutée et, d'autre part, les autres activités de Gemalto (sécurité et transactions sécurisées) n'étaient pas suffisamment importantes ou rentables pour compenser ce développement', précise l'analyste.

'Dans le secteur des communications, en dépit de l'intensification de la concurrence chinoise, le passage aux services réseau de quatrième génération (LTE) se déroule mieux qu'escompté et, avec l'ajout des revenus issus des solutions sans contact (NFC), les perspectives pour les prochaines années s'annoncent nettement mieux orientées que nous le redoutions', ajoute-t-il.

Par ailleurs, selon lui, dans les secteurs des transactions sécurisées et de la sécurité, de nouveaux segments apparaissent qui pourraient radicalement modifier la taille de ces marchés.

Ainsi, dans le domaine des transactions sécurisées, il apparaît à présent que la Chine et les Etats-Unis pourraient adopter les cartes à puce et à code PIN, ce qui augmenterait considérablement le marché potentiel global.

Dans la sécurité, le bureau d'études anticipe une croissance moyenne annuelle de 15% du marché des cartes eID avec le déploiement des cartes et passeports électroniques dans le monde entier.

Pour la première fois depuis plusieurs années, il pense que les prix moyens de vente augmentent dans un certain nombre de secteurs des cartes à puce, en raison de l'orientation des clients vers de nouvelles technologies (LTE, sans contact, etc.). 'En outre, les revenus des contrats logiciels et services à marges élevées connaissent également une progression', souligne l'analyste, pour qui tous ces facteurs tendront à accroître la rentabilité.

Dans ce contexte, il a relevé ses estimations de BNPA pour les exercices 2013 et 2014 de 35% en moyenne.

Il a par ailleurs rehaussé son hypothèse de marge à long terme à 16%, contre 10% auparavant.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI