Bourse > Gemalto > Gemalto : Gemalto confirme ses objectifs 2014 et 2017
GEMALTOGEMALTO GTO - NL0000400653GTO - NL0000400653
51.420 € -7.18 %
49.860 €Ouverture : +3.13 %Perf Ouverture : 51.750 €+ Haut : 47.800 €+ Bas :
55.400 €Clôture veille : 5 346 390Volume : +6.01 %Capi échangé : 4 577 M€Capi. :

Gemalto : Gemalto confirme ses objectifs 2014 et 2017

Chiffre d'affaires de Gemalto stable au premier semestreChiffre d'affaires de Gemalto stable au premier semestre

par Matthieu Protard

PARIS (Reuters) - Gemalto a confirmé jeudi ses prévisions de résultat opérationnel pour 2014 et 2017, mais ses résultats semestriels, avec notamment un bénéfice opérationnel en recul de 8%, ont déçu le marché.

En Bourse, l'action du spécialiste des cartes à puces et de la sécurité numérique, qui a racheté début août l'américain SafeNet, abandonnait 5% à 73,72 euros à 09h55, plus forte baisse de l'indice CAC 40 (-0,4%).

"Les chiffres sont inférieurs aux attentes (...) et il ne faut pas oublier que le niveau de 'short' est très élevé sur le titre", commente un trader parisien.

Credit Suisse, dans un mémo, indique que le niveau des ventes à découvert ("short") sur l'action Gemalto s'élève à 20,9%, ce qui est le deuxième niveau le plus élevé parmi toutes les sociétés de l'indice Stoxx 600.

Gemalto, dans un communiqué, redit qu'avec SafeNet il prévoit de relever de 10% son objectif de résultat opérationnel à l'horizon 2017. La conclusion de cette acquisition est attendue dans le courant du quatrième trimestre.

Lors de son plan stratégique présenté en septembre 2013, avant cette acquisition, le groupe s'était donné pour ambition de doubler son bénéfice opérationnel à horizon 2017 pour le porter à 600 millions d'euros.

"Avec notre fort effet de levier opérationnel, nous confirmons notre objectif d'une croissance à deux chiffres du résultat des activités opérationnelles pour l'exercice 2014", ajoute Olivier Piou, le directeur général de Gemalto, cité dans le communiqué.

Au premier semestre, le bénéfice opérationnel du groupe est ressorti à 120 millions d'euros, contre 131 millions un an auparavant.

A taux de change courants, le chiffre d'affaires est resté stable sur la période à 1,13 milliard d'euros.

Lors d'une conférence téléphonique, Olivier Piou a expliqué que les conflits au Moyen-Orient avaient contribué à pénaliser ses activités, avec "la réduction des livraisons de documents électroniques, passeports et cartes d'identité."

Gemalto a annoncé le 8 août avoir signé un accord définitif pour reprendre à 100% la société américaine SafeNet spécialisée dans la protection des données et de la monétisation des logiciels, pour un montant de 890 millions de dollars (666 millions d'euros environ).

(Avec Nicolas Delame, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...