Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

FERMENTALG

FALG - FR0011271600 SRD PEA PEA-PME
1.824 € +0.44 % Temps réel Euronext Paris

Fermentalg : Nouvelle déception sur les perspectives de Fermentalg, qui retombe au plus bas de l'année

mardi 16 avril 2019 à 12h45
Fermentalg abandonne ses objectifs 2019

(BFM Bourse) - Tout en assurant que le recentrage du producteur de micro-algues sur les segments de la nutrition, de la santé et du bien-être commence à porter ses fruits, Fermentalg reconnaît ne pas être en mesure de dégager cette année les revenus substantiels attendus, le déploiement commercial d'une huile algale riche en oméga 3 étant repoussé.

Dix ans après sa création, les déconvenues s'accumulent pour Fermentalg, une entreprise de biotechnologie industrielle positionnée sur l'utilisation de micro-algues pour produire des ingrédients naturels. L'entreprise, qui anticipait encore en février une croissance significative de son activité grâce à son partenariat avec le néerlandais DSM autour de la DHA ORIGINS 550, a fait part lundi soir de retards dans la commercialisation de cette huile riche en oméga 3. Les qualités organoleptiques de celle-ci -autrement dit son goût- doivent être améliorées. Alors que le groupe collectionne les projets avortés depuis sa création (dont un précédente tentative dans les huiles riche en EPA et DHA, en partenariat avec Sofiprotéol qui a depuis retiré Fermentalg de la liste de ses partenaires) et en est déjà à son troisième patron, le titre accuse le coup mardi, cédant 9,3% à 2,59 euros vers 12h15, au plus bas depuis trois mois.

"Les choix stratégiques initiés en 2017, notamment notre recentrage sur les segments en forte progression de la nutrition, de la santé et du bien-être environnemental, commencent à porter leurs fruits. Nous aurons, d'ici à la fin de l'année, fait progresser nos trois plateformes : les oméga 3 sur le plan commercial, les protéines alternatives et couleurs naturelles aux plans industriel et réglementaire, le biofiltre algal pour puits de carbone au plan pilote", a indiqué le PDG Philippe Lavielle, qui a succédé en novembre 2016 à Andrew Echatti.

Ce dernier, qui conteste les conditions de son licenciement et celles de la cessation de son mandat de directeur général et qui a depuis dénoncé au parquet national financier ainsi qu’à l’Autorité des marchés financiers une communication trompeuse de la part de Fermentalg, avait lui-même pris la suite du fondateur Pierre Calleja, écarté fin 2015 par les administrateurs après la promesse non tenue d'une mise en production imminente, alors que la société avait levé plus de 40 millions d'euros en s'introduisant en Bourse à 9 euros l'action en affirmant pouvoir commercialiser de premiers produits dès le début de 2015.

Nouveau report de la commercialisation

Or, l'horizon d'une commercialisation -en février Fermentalg évoquait de "premiers revenus substantiels, de plusieurs millions d'euros" cette année- est à nouveau repoussé. La société accuse "des retards dans la commercialisation de notre DHA ORIGINS 550 liés à la complexité des processus de qualification dans l'industrie agroalimentaire", selon l'actuel dirigeant. Si la firme juge que le potentiel de cette huile à forte concentration en DHA (un acide gras polyinsaturé oméga-3 reconnu pour ses effets bénéfiques sur le cerveau notamment) n'est pas remis en cause, "son évolution organoleptique à moyen terme", ce qu'on peut traduire par sa tenue dans le temps, "doit être améliorée pour satisfaire les segments commerciaux à haute valeur ajoutée ciblés". Fermentalg et DSM Nutritional Products, à qui la société doit fournir le produit dans le cadre d'un accord de cinq ans, "ont donc décidé de démarrer une nouvelle phase de qualification accélérée, en étroite collaboration, avec la volonté confirmée d'engager la phase de déploiement commercial dans les meilleurs délais".

Au-delà de l'accord avec DSM, la société indique avoir effectué de premières livraisons de DHA ORIGINS 550 pour utilisation dans des compléments alimentaires cette fois (sans les exigences organoleptiques d'une huile culinaire) et avoir ouvert plusieurs discussions pour des commandes à venir sur l'exercice 2019. Mais si les ventes de produits au premier trimestre ont progressé (88.000 euros contre 5.000 au 1er trimestre 2018), leur niveau reste intrinsèquement faible. À ce jour, "Fermentalg ne formule pas d'objectifs de chiffre d'affaires pour le reste de l'année 2019".

Guillaume Bayre - ©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur FERMENTALG en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+281.40 % vs +11.69 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat