Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

EUROPLASMA

ALEUP - FR0013514114 SRD PEA PEA-PME
0.364 € -1.99 % Temps réel Euronext Paris

Europlasma : Après le rachat d'un site industriel, Europlasma se reprend en Bourse

lundi 31 mai 2021 à 11h55
Europlasma acquiert Tarbes Industry

(BFM Bourse) - Encore délaissé depuis le début de l'année, le titre du spécialiste landais du traitement de déchets -à l'aide d'une torche à plasma qu'il a développé- est de nouveau recherché en Bourse depuis jeudi, après l'annonce de l'acquisition de Tarbes Industry dans le cadre du plan stratégique dévoilé mi-avril dernier.

S'il est évidemment trop tôt pour dire qu'Europlasma est sorti d'affaires au regard de son parcours boursier plus que chaotique qui l'a vu effacer plus de 99% de sa valeur depuis 2014, la séquence en cours de trois progressions consécutives est néanmoins à signaler. Celle-ci fait suite à la signature, mardi dernier, d'une promesse d’acquisition de l’intégralité du capital de la société Tarbes Industry, "fleuron de l’industrie française doté d’un savoir-faire unique en matière de forgeage, de traitement thermique et d’usinage des métaux" dixit Europlasma. Cette opération de croissance externe, bouclée pour un montant symbolique de 10.000 euros, "permettra d’intégrer l’ensemble de la chaîne de valeur relative à la torche à plasma et de valoriser les produits issus du traitement des déchets de l’industrie de l’aluminium" juge le groupe landais.

Mal accueillie dans un premier temps avec un recul de 5,4% du -toujours très volatil- titre Europlasma mercredi, devenu un "penny stock" depuis deux semaines, elle a ensuite offert un joli rebond à ce dernier (+7% jeudi, +10% vendredi et encore +5% à 97 centimes ce lundi vers 10h45). À noter que le titre a brièvement -mais assez nettement- refranchi à la hausse le seuil de 1 euro plus tôt dans la matinée, après avoir notamment ouvert en hausse de 17% à près de 1,1 euro. Il abandonne néanmoins toujours près de 60% depuis le 1er janvier dernier - malgré son bond de près de 45% enregistré mi-mars à l'annonce d'un premier contrat dans la transformation en combustible de dizaines de milliers de tonnes de déchets qui auraient été enfouis.

Cette acquisition "confirme la deuxième phase du plan stratégique d’Europlasma (communiqué le 16 avril dernier) articulé autour de 3 axes, à savoir : la dépollution, la décarbonation et la valorisation" des déchets, précise le groupe qui prévoit d’investir près de 10 millions d'euros sur 4 ans pour relancer et pérenniser ce site industriel. Pour rappel, l'annonce du nouveau plan stratégique s'accompagnait d'un plan de financement à 100 millions d'euros sur sept ans -ce qui constitue un tour de force pour un groupe passé par la case redressement judiciaire en 2019- via l'émission, progressive et par tranches, d'obligations convertibles en actions nouvelles (OCA) avec bons de souscription d'actions (BSA) attachés.

Internaliser la production des pièces composant les torches à plasma

L'acquisition de ce site industriel va notamment permettre à Europlasma d'internaliser l’usinage des pièces constituant les torches à plasma afin "d’optimiser les coûts de fabrication et de mieux répondre aux sollicitations d’industriels souhaitant réduire sensiblement leur empreinte carbone grâce à la torche à plasma". Cette activité pourrait accroître le chiffre d’affaires de Tarbes Industry de plusieurs millions d’euros par an et représenter une part majeure de la production à terme avance Europlasma, qui table sur un retour à un résultat bénéficiaire dès 2022 pour le groupe tarbais, ce dernier bénéficiant par ailleurs d’ores et déjà de deux années de production garanties par son client historique

"À titre d’exemple, le four additionnel de l’usine de traitement des déchets d’amiante, Inertam, filiale du groupe et seule entreprise au monde à savoir détruire définitivement des déchets d'amiante, nécessite la fabrication de 4 torches à plasma, quand celui d’une usine de grande capacité (50.000 tonnes par an) en requiert une quinzaine" détaille Europlasma.

Son PDG Jérôme Garnache-Creuillot, cité dans le communiqué, insiste sur le fait que "Tarbes Industry est une entreprise riche d'un savoir-faire reconnu et d'une histoire prestigieuse", sauvée l'an dernier par son propriétaire actuel "qui a œuvré à son retournement et à sa transmission en s'assurant de la qualité de notre projet industriel et de sa pérennité". "Elle est également stratégique pour Europlasma dans le cadre de son développement et de son modèle fondé sur le traitement des déchets dangereux, la décarbonation de l’industrie et la valorisation des matières premières résultant des procédés de traitement" ajoute-t-il.

La construction du four prototype achevée en Chine

Une semaine avant cette acquisition, Europlasma avait par ailleurs présenté les avancées du projet de sa filiale chinoise (Europlasma Environmental Technologies (EET)) visant à valoriser des déchets d’aluminium à l’aide de sa technologie plasma. Dans le cadre d'un accord de collaboration entre EET et l’Université Hangzhou Dianzi (HDU), le groupe landais a ainsi annoncé que la construction du four prototype pour le traitement et la valorisation des déchets d’aluminium est achevée. HDU a en outre reçu les autorisations pour procéder aux campagnes de tests qui doivent débuter courant juin.

Ces campagnes d’essais sur l’installation pilote d’une capacité d’une à deux tonnes par jour ont pour objectif "de valider, à l’échelle préindustrielle, les tests et analyses menées en laboratoire en 2020 sur un large panel de scories d’aluminium" indique Europlasma. Les résultats de ces tests avaient démontré la possibilité de produire de l’alumine avec un haut niveau de pureté (supérieur à 80%) à partir de déchets classés "dangereux" et dont l’enfouissement est désormais interdit. "Ce procédé s’inscrit dans un modèle d’économie circulaire vertueux, puisque l’alumine récupérée, matière première à forte valeur marchande, pourra à nouveau être utilisée pour la production de nouveaux matériaux céramiques ou réfractaires par exemple" ajoutait alors le groupe.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur EUROPLASMA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+319.00 % vs +34.29 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat