Bourse > Engie > Engie : Vers la création d'un pôle énergies renouvelables ?
ENGIEENGIE ENGI - FR0010208488ENGI - FR0010208488
13.570 € +0.89 % Temps réel Euronext Paris
13.460 €Ouverture : +0.82 %Perf Ouverture : 13.590 €+ Haut : 13.455 €+ Bas :
13.450 €Clôture veille : 10 348 100Volume : +0.42 %Capi échangé : 33 047 M€Capi. :

Engie : Vers la création d'un pôle énergies renouvelables ?

Vers la création d'un pôle énergies renouvelables ?Vers la création d'un pôle énergies renouvelables ?

(Tradingsat.com) - D'après Les Echos, GDF Suez entend regrouper ses forces dans les énergies renouvelables, à l'image de EDF Energies Nouvelles, "afin de mieux coordonner ses compétences en la matière". Yves de Gaulle, ancien secrétaire général du groupe, a été nommé pour réaliser cette mission. Mais la tâche n'est pas sans difficultés, la société étant bloquée par les filiales qu'elle ne contrôle pas à 100%.

GDF Suez réalise un chiffre d'affaires d'environ 1 milliard d'euros dans les énergies renouvelables en France. L'activité compte près de 2.000 salariés, répartie dans une dizaine de filiales françaises. "Mais sa notoriété pâtit de la multitude des acteurs qui s'y consacrent", ajoute le quotidien économique. GDF Suez intervient dans l'hydraulique à travers 2 grandes filiales, la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) et la Société Hydro Electrique du Midi (SHEM).

"Dans l'éolien et le solaire, on trouve pêle-mêle la Compagnie du Vent, rachetée par Suez en 2007, les sociétés Eole Génération, Erelia ou Maïa Eolis, acquises par Gaz de France, les spécialistes du solaire Clipsol et Panosol, la société Energia ou la CN'AIR, filiale dédiée au solaire et à l'éolien de la Compagnie Nationale du Rhône.

Cet éclatement des forces a déjà posé problème. Deux filiales de GDF Suez se retrouvant parfois en concurrence dans un appel d'offres sans le savoir".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI