Bourse > Engie > Engie : Hausse (minime) des tarifs du gaz
ENGIEENGIE ENGI - FR0010208488ENGI - FR0010208488
13.700 € +0.55 % Temps réel Euronext Paris
13.625 €Ouverture : +0.55 %Perf Ouverture : 13.830 €+ Haut : 13.615 €+ Bas :
13.625 €Clôture veille : 4 691 750Volume : +0.19 %Capi échangé : 33 363 M€Capi. :

Engie : Hausse (minime) des tarifs du gaz

Hausse (minime) des tarifs du gazHausse (minime) des tarifs du gaz

(Tradingsat.com) - La hausse des tarifs du gaz, limitée à 2 %, a été publiée hier au Journal officiel et entre en vigueur ce matin, contre l'avis de la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

Saisie le 10 juillet dernier par le gouvernement, celle-ci indique dans un avis daté du 17 juillet que l'augmentation retenue n'est pas suffisamment forte pour permettre à GDF Suez de couvrir ses coûts, notamment d'approvisionnement. Cette insuffisance semble « de nature à perturber le bon fonctionnement des marchés du gaz naturel», précise l'autorité. Non seulement parce que « les fournisseurs n'ont pas d'autre choix que de supporter les évolutions des cours internationaux », mais aussi parce que « des tarifs réglementés fixés trop bas constituent une barrière à l'entrée des fournisseurs alternatifs sur le marché du gaz ».

Selon les calculs de la CRE, l'augmentation aurait dû être de 7,3 %.

Les analystes du Crédit Mutuel – CIC estiment que la décision du gouvernement pourrait coûter 55 millions d'euros à GDF Suez au seul troisième trimestre, soit « 0,6 % de l'Ebit 2012 estimé à 9,6 milliards d'euros ». Le broker ajoute que le groupe gazier et ses concurrents alternatifs (Poweo Direct Energie, Altergaz), confortés par l'avis de la CRE, pourraient « attaquer la décision du gouvernement devant le Conseil d'Etat, comme cela fut le cas en octobre dernier », après la décision du gouvernement de François Fillon de geler les tarifs du gaz.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI