Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ENGIE

ENGI - FR0010208488 SRD PEA PEA-PME
13.615 € -1.66 % Temps réel Euronext Paris

Engie : Gdf suez a décidé de se retirer du projet d'epr à penly

jeudi 23 septembre 2010 à 16h44
BFM Bourse

PARIS (Reuters) - GDF Suez a décidé de ne pas participer à l'exploitation de la future centrale nucléaire de troisième génération de Penly (Seine-Maritime), a confirmé jeudi à Reuters une source industrielle.

Un porte-parole de GDF Suez a refusé de commenter cette information du quotidien Les Echos qui cite des sources concordantes.

L'énergéticien français qui cherche à renforcer son expérience dans le nucléaire pour accroître sa crédibilité au niveau international, s'est vu relégué, dans le projet de Penly, à un rôle d'investisseur, a précisé la source.

Le site de Penly a été choisi pour accueillir le deuxième EPR (European Pressurized Reactor) français, conçu par Areva, après celui de Flamanville (Manche).

GDF Suez détient une participation de 25% dans le projet mené par EDF et dont la mise en chantier est prévue en 2012 pour une mise en service en 2017.

"Le but de GDF Suez dans ce projet était avant tout industriel et d'apprendre comment exploiter l'EPR", a dit cette source.

La capacité de production nucléaire de GDF Suez représente environ 8% de sa puissance installée électrique dans le monde sans les actifs détenus par International Power, dont le groupe français a annoncé la prise de contrôle le mois dernier.

Le groupe qui n'a pas de besoin de capacité de production électrique en France, selon la même source, n'a jamais caché sa volonté de gagner des contrats internationaux dans le nucléaire.

Mais après l'échec de la vente d'un EPR à Abou Dhabi, un rapport remis au gouvernement par l'ancien président d'EDF, François Roussely, a préconisé une réorganisation de la filière nucléaire française avec EDF comme tête de file et GDF Suez cantonné à un rôle de second plan.

EDF, le premier exploitant nucléaire dans le monde, possède avec 58 réacteurs répartis dans 19 centrales plus de 60.000 MW de puissance nucléaire installée en France.

Les Echos ont par ailleurs rapporté jeudi matin que le PDG de GDF Suez Gérard Mestrallet avait envoyé un courrier au Premier ministre François Fillon afin de lui faire part de sa décision de se retirer du projet de Penly.

"En dépit de ce retrait, GDF Suez conserve son ambition d'exploiter des centrales de troisième génération à l'horizon 2020", écrivent Les Echos.

GDF Suez n'avait pas exclu en juillet de choisir un autre type de technologie que l'EPR comme celle sud-coréenne pour ses futurs projets de centrales nucléaires.

L'énergéticien souhaite aussi bâtir dans la vallée du Rhône un réacteur plus petit que l'EPR nommé Atmea conçu par Areva et le japonais Mitsubishi.

Caroline Jacobs, Matthias Blamont, Muriel Boselli et Mathilde Cru, édité par Marc Joanny

Copyright © 2010 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ENGIE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+327.20 % vs +12.89 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat