Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

DEXIA

DEXB - BE0974290224 SRD PEA PEA-PME
0.491 € 0.00 %

Dexia : L'ue pourrait forcer dexia à de nouvelles cessions

mardi 24 novembre 2009 à 16h29
BFM Bourse

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne veut que le groupe franco-belge de services financiers Dexia réduise sa présence à l'international, en fermant ou en cédant des activités, en échange des aides publiques qu'il a reçues, écrit mardi le quotidien belge De Standaard.

Dexia pourrait être contraint de se retirer de pays dans lesquels il a déjà réduit la voilure, comme le Japon, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne ou la Slovaquie, ajoute-t-il.

La filiale italienne Crediop et les activités espagnoles sont également dans le collimateur des autorités européennes, poursuit le journal, en précisant que la probabilité de voir Dexia contraint de vendre Crediop est élevée.

"En Italie, il y a toujours un important problème de financement, les dépôts sont insuffisants pour financer les activités. Cela signifie que Dexia est très dépendant du crédit interbancaire", écrit-il, en citant plusieurs sources.

De Standaard ajoute que Dexia pourrait même se voir obligé de vendre sa filiale bancaire turque Denizbank, une cession à laquelle la direction s'oppose fermement.

La Commission européenne a indiqué à plusieurs reprises qu'elle prendrait une décision sur la restructuration de Dexia d'ici fin février 2010.

"Nous ne faisons aucun commentaire sur des spéculations. les discussions continuent avec la France, la Belgique et le Luxembourg", a répété mardi le porte-parole de la commissaire à la Concurrence, Neelie Kroes.

Cette dernière, qui vient d'être confirmée par le gouvernement néerlandais comme membre de la prochaine Commission européenne, n'a pas pour autant l'assurance de rester aux manettes de la politique européenne en matière de concurrence et pourrait donc chercher à boucler le dossier avant la fin de son mandat, début février.

Dans le cas contraire, il reviendrait à son successeur de trancher la question, sans assurance que celui-ci inscrive son action dans la continuité des positions défendues la commissaire néerlandaise. Une carte que pourraient être tentés de jouer les gouvernements français et belge en faisant traîner les choses.

Interrogé par Reuters à Paris, en marge d'une conférence sur l'avenir du secteur bancaire organisée par The Economist, Pierre Mariani, administrateur délégué de Dexia, s'est refusé à tout commentaire sur les cessions évoquées par De Standaard, indiquant seulement que les discussions avec la Commission européenne se poursuivaient.

La Commission a déclaré qu'elle prendrait une décision sur le dossier Dexia d'ici la fin février 2010.

Dexia a été sauvé de la faillite à l'automne 2008 grâce à une recapitalisation d'urgence de 6,4 milliards d'euros en provenance notamment des Etats français, belge et luxembourgeois. Le groupe bénéficie en outre de garanties publiques sur ses financements et ses engagements à risque.

Engagée dans une réorganisation de ses activités, la banque a d'ores et déjà vendu en juillet sa filiale américaine de rehaussement de crédit FSA à Assured Guaranty.

Pierre Mariani n'a pas non plus souhaité s'exprimer sur des informations de presse selon lesquelles le gouvernement français, qui est intervenu dans le sauvetage de Dexia, réfléchirait à une fusion entre la banque franco-belge et la Société générale.

Vers 15h20, l'action Dexia était en repli de 0,83% à 5,36 euros, tandis que l'indice sectoriel DJ Stoxx des banques européennes abandonnait 1,34%.

Philip Blenkinsop et Julien Toyer, avec la contribution de Matthieu Protard à Paris, édité par Marc Angrand, Dominique Rodriguez

Copyright © 2009 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur DEXIA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.40 % vs +43.22 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat