Bourse > Dexia > Dexia : Ing conseille toujours la prudence
DEXIADEXIA DEXB - BE0974290224DEXB - BE0974290224
12.060 € +2.20 %
11.850 €Ouverture : +1.77 %Perf Ouverture : 12.095 €+ Haut : 11.850 €+ Bas :
11.800 €Clôture veille : 1 067Volume : +0.00 %Capi échangé : 23 505 M€Capi. :

Dexia : Ing conseille toujours la prudence

Ing conseille toujours la prudenceIng conseille toujours la prudence

(Tradingsat.com) - L'action Dexia reste suspendue lundi mais une ultime réunion des gouvernements français, belge et luxembourgeois dimanche matin, et un conseil d'administration qui s'est tenu jusque tard dans la nuit ont bel et bien scellé le sort de la banque franco-belge.

Premièrement, Dexia Banque Belgique est nationalisée à 100% par l'Etat belge qui rachète la banque pour 4 milliards d'euros. Il n'y avait pas d'autre alternative choix pour Yves Leterme, le Premier ministre belge. « Cette vente sera finalisée à bref délai », a indiqué Dexia dans son communiqué publié lundi matin à… 5h30.

Cette vente permettra au groupe Dexia de réduire son besoin de financement à court terme de plus de 14 milliards d'euros, améliorera sa solvabilité de plus de 200 points de base et réduira de 18 milliards d'euros son portefeuille d'actifs non stratégiques.

Par ailleurs, la Belgique va assumer 60,5% de la garantie de la structure de défaisance des actifs illiquides, contre 36,5% pour la France et 3% pour le Luxembourg. Le plafond de cette garantie de refinancement sera de 90 milliards d'euros ; sa durée, de 10 ans, pourrait être étendue.

Le conseil d'administration a par ailleurs mandaté l'administrateur délégué de Dexia pour qu'il poursuive et conclue rapidement avec la Caisse des Dépôts et Consignations et La Banque Postale un accord relatif au financement des collectivités locales en France comprenant notamment l'adossement de Dexia Municipal Agency à la Caisse des Dépôts et Consignations.

« La nationalisation de Dexia Banque Belgique est désormais une réalité. Les investisseurs ne disposent pas encore de détails importants pour estimer la valeur résiduelle des actionnaires (minoritaires) dans la « bad bank », dans l'attente [aussi] de l'issue des discussions sur la vente des activités en France et au Luxembourg », commentent les analystes d'ING.

Le broker continue de conseiller la prudence sur la valeur, confirmant son opinion « Vendre » et son objectif de cours de 1,5 euro.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI