Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

DEXIA

DEXB - BE0974290224 SRD PEA PEA-PME
0.491 € 0.00 %

Dexia : Dexia am pense retrouver dans 18 mois ses encours du début 2008

jeudi 26 novembre 2009 à 12h18
Dexia am pense retrouver dans 18 mois ses encours du début 2008

PARIS (Reuters) - Dans une industrie de la gestion d'actifs qui doit encore regagner la confiance des investisseurs, Dexia Asset Management entend retrouver dans 18 mois environ ses encours du début 2008.

"Je pense qu'il faudra environ 18 mois pour être au niveau du début 2008", a déclaré Naïm Abou Jaoudé, directeur général de Dexia AM, lors d'une rencontre avec la presse.

Le pôle de gestion d'actifs de la banque franco-belge, pris comme tous les gérants dans la tourmente financière, a vu ses encours fondre de 103 à 79 milliards d'euros pendant l'année 2008.

A la fin septembre 2009, grâce à un effet de marché positif et une collecte nette de 2,4 milliards auprès des investisseurs institutionnels - compensée cependant par une décollecte des particuliers - ses actifs étaient remontés à 82,6 milliards d'euros.

Naïm Abou Jaoudé n'a pas souhaité répondre à la question de savoir si le métier de gestion d'actifs était stratégique pour le groupe bancaire.

Sauvée de la faillite à l'automne 2008 par les Etats français, belge et luxembourgeois, la banque fait l'objet actuellement d'une revue stratégique de toutes ses activités qui devrait être finalisée avant la fin de l'année.

"Nous nous sentons confiants dans l'avenir de ce métier (de la gestion)", a-t-il dit.

Dexia AM s'est réorganisée en mai dernier. La société a réduit ses coûts de 10% à 12% cette année, après une baisse de 10% en 2008.

"Nous avons fusionné des équipes et fait des efforts vers plus d'efficacité", a-t-il précisé, sans donner de chiffre sur le nombre d'emplois supprimés.

Pour retrouver la confiance des investisseurs, Dexia AM se dit prêt à une totale transparence sur les sous-jacents de ses fonds et propose des séances de formation à ses clients.

"La défiance persiste. L'approche produits ne passe plus auprès des investisseurs. Il faut faire évoluer le business model et se tourner vers les clients et leurs besoins."

"Il ne faut même plus penser 'alpha' ou 'bêta' mais raisonner clients et valeur ajoutée."

Naïm Abou Jaoudé s'est aussi dit favorable à une plus grande transparence sur l'ensemble des frais payés dans l'industrie de la gestion proposée par les autorités de supervision britanniques.

"Cela permettrait d'identifier le prix réel de la gestion, du conseil et de la distribution", a-t-il dit.

Le plus gros des frais payés par les investisseurs va aujourd'hui au distributeur sous forme de rétrocessions.

Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2009 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur DEXIA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.60 % vs +43.51 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat