Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

DEINOVE

ALDEI - FR0010879056 SRD PEA PEA-PME
0.441 € -5.26 % Temps réel Euronext Paris

Deinove : La biotech Deinove en pointe avec le département américain de la Défense

lundi 20 mai 2019 à 08h36
Deinove bondit de 18% après des résultats contre l'anthrax

(BFM Bourse) - La société française de biotechnologies, qui cherche à exploiter les propriétés de bactéries rares pour développer de nouveau traitements antibiotiques, va présenter en collaboration avec l’Institut de recherche médicale sur les maladies infectieuses de l’armée américaine des résultats "prometteurs" d'un composé contre l'anthrax.

Deinove a annoncé lundi matin que sa molécule DNV3681 allait faire l'objet au prochain congrès de l’American Society of Microbiology (du 20 au 24 juin prochain à San Francisco) d'une présentation de résultats obtenus en laboratoire contre le bacille du charbon (Bacillus anthracis, responsable de l'anthrax) et le Bacille de Francis (Francisella tularensis), deux bactéries figurant en "haute priorité" des menaces bioterroristes.

L'Institut de recherche médicale sur les maladies infectieuses de l’armée américaine, ou USAMRIID, la principale organisation de l’armée américaine en charge de la recherche défensive contre la guerre biologique, a démontré quel l'efficacité in vitro du DNV3681 était supérieure à celle de la ciprofloxacine (vendu sous la marque Ciflox en France), actuellement le produit de référence en cas d’exposition au bacille du charbon.

Plusieurs espèces de bactéries pathogènes ont déjà développé des résistances à la famille des antibiotiques tels que la ciprofloxacine (les quinolones). De plus la longue durée de traitement nécessaire après une exposition au bacille du charbon induit très souvent un déséquilibre majeur du microbiote intestinal - ce qui en retour peut engendrer des infections par une autre bactérie pathogène, Clostridioides difficile. "Il y a donc urgence, face à cette menace, à disposer d’alternatives efficaces et sûres", indique Deinove.

La présentation sera effectuée par le commandant Steven Zumbrun, docteur en microbiologie au sein de l'USAMRIID.

Deinove précise que le DNV3681 est issu de la molécule active de son DNV3837, développé en parallèle par l'entreprise comme traitement des infections gastro-intestinales à Clostridium difficile, qui va faire l'objet à partir de cet été d'un essai de phase 2 (phase intermédiaire des essais chez l'homme).

"Au-delà de la nouvelle positive [...] nous pensons que le développement de ce programme pourrait faire l'objet de financements non dilutifs bénéfiques pour Deinove" [autrement dit des subventions ou aides directes], estime Pierre Vaurice, analyste chez Midcap Partners.

Le bureau d'études confirme son conseil d'achat sur le titre compte tenu de ce potentiel supplémentaire dans la Défense.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur DEINOVE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.20 % vs +36.10 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat