Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

DANONE

BN - FR0000120644 SRD PEA PEA-PME
51.680 € +1.65 % Temps réel Euronext Paris

Danone : Malgré la crise, Nestlé affiche des performances à faire pâlir ses concurrents

mercredi 21 octobre 2020 à 11h28
L'ascendant de Nestlé face à Danone se confirme à l'issue du troisième trimestre

(BFM Bourse) - En légère progression depuis début 2020, le cours du géant helvète reste à moins de 5% de son sommet historique, alors que Danone perd plus de 30%.

Tandis que Danone, en difficultés sur certains segments d'activité (à commencer par les eaux embouteillées), a annoncé lundi adopter une nouvelle organisation opérationnelle et passer en revue son portefeuille "de marques, de références et d'actifs", la performance du leader mondial de l'agroalimentaire Nestlé continue à globalement satisfaire ses actionnaires.

Tandis que la multiplication des mesures restrictives en Europe pour lutter contre l'épidémie du coronavirus amène mercredi une sensible correction des principaux indices boursiers, le cours de Nestlé reste presque stable à Zurich (-0,26%, après une ouverture dans le vert) à la suite de la publication de son chiffre d'affaires à fin septembre. À 107,14 francs suisses, le titre du groupe vaudois cote à moins de 5% de son pic de septembre 2019 (113,20 francs). Au même moment, Danone se replie de 1,54% (au lendemain d'un déclin de 2,58%) à 51,26 euros. Le sommet historique du champion français avait lui aussi touché un sommet en septembre 2019, à près de 82 euros, mais depuis le parcours des deux sociétés, concurrentes sur bon nombre de catégories, s'est nettement écarté.

Selon les chiffres présentés mercredi matin par Nestlé, la croissance organique de ses ventes s'est élevée à 3,5% au cours des neuf premiers mois de l'année (croissance interne de 3,3% augmentée d'un effet prix estimé à 0,2%), tandis que Danone a fait état lundi d'un déclin en données comparables de 1,6% sur la même période.

Le propriétaire de l'eau San Pellegrino, du cacao Nesquick ou des pizzas Buitoni prévoit pour l'ensemble de l'année une croissance organique des ventes aux alentours de 3%, ainsi qu'une amélioration de sa marge opérationnelle courante récurrente, qui était de 17,6% en 2019 (14,8% pour la marge opérationnelle courante, qui inclut l'effet de certains coûts comme des charges de restructuration).

Chez Danone, la direction s'attend à ce que l'amélioration séquentielle des ventes ralentisse au dernier trimestre 2020 par rapport aux précédents, et vise une marge opérationnelle courante de 14%, en repli par rapport au taux de 15,2% affiché en 2019.

La divergence globale s'explique à la fois par le fait que Nestlé semble faire mieux sur les catégories de produits où opèrent les deux entreprises, et qu'il bénéficie de son exposition à des segments sur lesquels Danone n'opère pas.

Sur le segment des eaux, le plus touché d'une façon générale par la crise sanitaire qui réduit drastiquement la consommation hors domicile, le pôle de Nestlé enregistre un déclin organique de 7,9% sur les neuf mois, mais la chute atteint 17,1% pour Danone. Dans les produits laitiers la comparaison est faussée puisque Nestlé comptabilise ensemble les produits laitiers et les glaces (Häagen-Dazs et Mövenpick figurent dans son portefeuille).Néanmoins le suisse affiche ici +8,1% de croissance organique à fin septembre, contre +3,3% pour Danone, qui opère sur l'ultra-frais mais pas sur les glaces. Pour la nutrition spécialisée, là aussi avec des positionnements pas exactement similaires il est vrai, le pôle de Nestlé réalise une légère croissance de 1,5%, contre -0,2% s'agissant du groupe français.

Qui plus est, Nestlé a l'avantage de bénéficier de locomotives supplémentaires. C'est le cas des boissons liquides ou en poudre (dont le café), en hausse de 3,1%, et des plats préparés, condiments et aides culinaires (+4,5% de croissance organique sur l'ensemble de ces catégories au cours des trois premiers trimestres), un segment où Danone n'opère plus depuis plus des décennies (Panzani, William Saurin, Garbit etc. ont été revendus en 1997). Surtout, la pépite du groupe suisse est Purina, sa division de produits pour animaux de compagnie : +10,6% de croissance sur les neuf premiers mois...

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur DANONE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.30 % vs +11.83 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat