Bourse > Credit agricole > Credit agricole : "structurellement solide", garanties croisées avec les caisses régionales
CREDIT AGRICOLECREDIT AGRICOLE ACA - FR0000045072ACA - FR0000045072
14.505 € +0.80 % Temps réel Euronext Paris
14.390 €Ouverture : +0.80 %Perf Ouverture : 14.550 €+ Haut : 14.170 €+ Bas :
14.390 €Clôture veille : 6 295 970Volume : +0.22 %Capi échangé : 41 283 M€Capi. :

Credit agricole : "structurellement solide", garanties croisées avec les caisses régionales

(Tradingsat.com) - Resté silencieux au plus fort de la crise boursière de ces dernières semaines, contrairement à Société Générale et BNP Paribas, le Crédit Agricole a finalement communiqué mercredi à son tour sur la façon dont il compte « s'adapter au nouvel environnement ».

La banque prévoit ainsi une réduction structurelle de 50 milliards d'euros de son endettement entre juin 2011 et décembre 2012, dont 45 milliards d'euros à court terme (-26%). En parallèle, le programme annuel de refinancement sur les marchés moyen long terme passera de 22 milliards d'euros en 2011 à 12 milliards d'euros en 2012 (- 45%).

Cette réduction du besoin de financement s'effectuera en particulier en Banque de financement et d'investissement (de 15 à 18 milliards d'euros) « avec l`arrêt progressif de certaines activités à l`issue d`une revue de portefeuille, la réduction ciblée des activités de financements structurés, de banque commerciale et de marchés et la fermeture d`implantations non stratégiques à l`international ».

D'autre part, dans les Services financiers spécialisés, la réduction du besoin de financement sera de 9 à 11 milliards d'euros, avec : la cession de portefeuilles de crédits, le désengagement d`activités et plus généralement une baisse du besoin de refinancement, avec en parallèle, le développement de ressources alternatives dans certains pays où le Groupe n`est pas présent en Banque de proximité.

A l'inverse, la Banque de proximité en France et à l`International bénéficie d`une priorité avec un passage de 70 à 75% du capital alloué.

En matière de liquidité, le groupe Crédit Agricole annonce qu'il va accroître ses réserves qui s'élevaient à plus de 110 milliards d'euros au 14 septembre 2011.

La banque se d'ailleurs rassurante sur la question de la raréfaction de la liquidité en dollars intervenue au cours de l'été 2011. Elle a en effet diminué la part libellée en dollars dans sa dette à court terme à 27% au 14 septembre, contre 44% au 30 juin 2011, la part dollars en provenance des Etats-Unis ayant été ramenée de 37% à 4%.

Enfin, Crédit Agricole fait état d'une exposition « limitée et gérable aux pays périphériques de la zone euro ». « Les expositions nettes du groupe bancaire aux pays périphériques de la zone euro (Grèce, Irlande, Portugal, Espagne, Italie) représentent 0,7% du total bilan », souligne Crédit Agricole, précisant que les expositions nettes des assurances aux pays européens ayant reçu une aide internationale (Grèce, Irlande, Portugal) représentent 0,07% du total.

Pour conclure, le groupe se dit « structurellement solide, grâce à des garanties croisées et à des engagements réciproques entre Crédit Agricole S.A. et les Caisses régionales ». Plus spécifiquement, « le mécanisme Switch est une nouvelle traduction de ces solidarités », souligne la banque, en indiquant que 50 milliards d'euros d`emplois pondérés de Crédit Agricole S.A. seront transférés vers les Caisses régionales avant la fin de l'année.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI