Bourse > Credit agricole > Credit agricole : Pourquoi ing conseille toujours de vendre
CREDIT AGRICOLECREDIT AGRICOLE ACA - FR0000045072ACA - FR0000045072
13.650 € +0.55 % Temps réel Euronext Paris
13.510 €Ouverture : +1.04 %Perf Ouverture : 13.800 €+ Haut : 13.435 €+ Bas :
13.575 €Clôture veille : 7 554 720Volume : +0.27 %Capi échangé : 38 849 M€Capi. :

Credit agricole : Pourquoi ing conseille toujours de vendre

Pourquoi ing conseille toujours de vendrePourquoi ing conseille toujours de vendre

(Tradingsat.com) - Crédit Agricole évolue en légère baisse à la mi-journée (-0,7% à 5,08 euros vers 12h10) après avoir averti jeudi soir de l'inscription dans ses comptes du premier trimestre 2012 de nouvelles provisions liées au deuxième plan d'aide à la Grèce. La banque va en revanche enregistrer des gains sur le rachat de sa propre dette et sur les impôts différés.

Alors qu'Athènes a décidé d'étendre l'accord d'abandon de dette grecque négocié avec les créanciers privés à certaines entreprises publiques, la banque verte a indiqué hier soir que l'exposition de sa filiale grecque Emporiki Bank à trois sociétés concernées s'élevait à 415 millions d'euros au 31 décembre 2011.

« Nous avions déjà signalé le risque de pertes de valeur sur les prêts du gouvernement grec garantis pour les entreprises d'État […] sans être en mesure de quantifier l'exposition », commente aujourd'hui ING.

Alors que Crédit Agricole a d'ores et déjà apporté 58% de l'exposition en question à l'échange de dette grecque, la banque dit réfléchit actuellement à la possibilité d'apporter le solde à l'issue de la période d'échange qui court jusqu'au 23 mars 2012.

ING estime « probable que Crédit Agricole intègrera sa pleine exposition au PSI [le fameux échange d'obligations de l'Etat grec, ndlr], ce qui implique une dépréciation de 74% de la valeur nominale, soit un montant avant impôt de 307 millions d'euros dans les comptes du 1er trimestre 2012 ».

Du côté positif, et en supposant qu'aucun nouvel évènement majeur ne survienne en Grèce (comme une sortie de la zone euro par exemple), le broker note que « CASA aura [ainsi] absorbé la plupart des impacts non récurrents liés à son exposition grecque ».

Toutefois, alors qu'ING s'attend à ce qu'Emporiki continue à afficher environ 230 millions d'euros de perte nette par trimestre en 2012, la filiale grecque de Crédit Agricole demeure la prinicale raison de la prudence réitérée aujourd'hui par le courtier sur l'action Crédit Agricole. ING conseille en effet toujours de vendre le titre avec un objectif de cours de 4 euros.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...