Bourse > Credit agricole > Credit agricole : Les banques évoluent en ordre dispersé
CREDIT AGRICOLECREDIT AGRICOLE ACA - FR0000045072ACA - FR0000045072
12.430 € +1.18 % Temps réel Euronext Paris
12.290 €Ouverture : +1.14 %Perf Ouverture : 12.490 €+ Haut : 12.130 €+ Bas :
12.285 €Clôture veille : 11 811 600Volume : +0.42 %Capi échangé : 35 377 M€Capi. :

Credit agricole : Les banques évoluent en ordre dispersé

Les banques évoluent en ordre disperséLes banques évoluent en ordre dispersé

(Tradingsat.com) - Après une semaine de reprise sur les marchés, marquée notamment par un apaisement des tensions sur les taux d'emprunt d'Etat espagnol et italien, le secteur bancaire évolue lundi en ordre dispersé avec des volumes d'échange toujours réduits et une actualité peu fournie en cette période de congés estivaux.

Alors que Société Générale grimpe de 0,7% à 21,7 euros, BNP Paribas et Crédit Agricole reculent de respectivement 0,1% et 0,9% à 35 et 4,3 euros environ. Les investisseurs restent en effet focalisés sur la Grèce où l'hypothèse d'une sortie de la zone euro a de nouveau été évoquée vendredi.

Un pays dans lequel les banques CASA et SocGen sont fortement exposées, bien que la première étudie en ce moment diverses options stratégiques pour sa filiale Emporiki qui suscite l'intérêt de plusieurs acteurs bancaires grecs.

De son côté, le CAC 40 prend 0,1% ce matin vers 3 492 points, après avoir enregistré 1,5% de hausse la semaine passée.

Les indices boursiers européens ont profité dernièrement des anticipations d'intervention rapide des banques centrales pour soutenir la monnaie unique. Mais il reste encore du chemin à faire pour calmer les esprits et résoudre la crise de la dette en zone euro.

"Le calendrier européen s'accélèrera dans les prochains jours, avec une multiplication de réunions bilatérale entre la France, l'Allemagne, la Grèce et l'Espagne notamment", a ainsi commenté CM-CIC Securities dans une note matinale.

"La poursuite de la hausse est conditionnée à la capacité des dirigeants européens à permettre à la BCE d'agir, ce qui est conditionné, entre autres, à la mise en oeuvre du Mécanisme Européen de Stabilité (MES), à des avancées concernant la restructuration du système bancaire espagnol, et à la capacité à trouver une solution au moins temporaire pour la Grèce", ont ajouté les analystes.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...