Bourse > Credit agricole > Credit agricole : Exane voit un potentiel de hausse significatif sur les banques
CREDIT AGRICOLECREDIT AGRICOLE ACA - FR0000045072 ACA - FR0000045072   SRD PEA PEA-PME
14.125 € +1.44 % Temps réel Euronext Paris
13.935 €Ouverture : +1.36 %Perf Ouverture : 14.235 €+ Haut : 13.920 €+ Bas :
13.925 €Clôture veille : 5 193 500Volume : +0.18 %Capi échangé : 40 201 M€Capi. :

Credit agricole : Exane voit un potentiel de hausse significatif sur les banques

tradingsat

(Tradingsat.com) - Natixis se maintenait en territoire positif jeudi, en fin d'après-midi (+1,2% à 2,82 euros à 17h20), la banque française la moins exposée aux dettes souveraines des pays périphérique de la zone euro résistant à la controverse qui oppose les responsables politiques et dirigeants bancaires européens au FMI sur le déficit de capitalisation du secteur.

Le week-end dernier, Christine Lagarde, la nouvelle directrice du FMI, a fortement incité les banques européennes à se recapitaliser afin d'améliorer leur solvabilité et d'éviter une nouvelle crise financière dans un contexte de faible croissance économique et de crise exacerbée des dettes souveraines.

Mais pour les analystes d'Exane BNP Paribas, ce diagnostic n'est approprié ni pour Société Générale, ni pour toute autre banque française. Selon les calculs du broker, la solvabilité des banques française serait affectée à hauteur de 70 points de base dans l'hypothèse de pertes significatives sur l'exposition aux dettes souveraines : 70% sur l'exposition à la Grèce, 50% pour l'Irlande et le Portugal, 25% pour l'Espagne et 15% pour l'Italie.

Le courtier en déduit que « la solvabilité des banques françaises n'est pas si sensible que cela aux souverains ».

Dans ce contexte, le broker a réitéré sa recommandation « Surperformance » sur Natixis et Crédit Agricole. Il souligne notamment le caractère défensif de la première ainsi que sa faible exposition aux dettes souveraines, et juge la seconde capable d'absorber des pertes significatives sur la Grèce.

Exane estime qu' « après une forte sous-performance, les banques françaises offrent un potentiel de hausse significatif avec un niveau de risque acceptable ». Par ailleurs, « les inquiétudes sur la liquidité provoquées par d'importants retraits de fonds des marchés monétaires US sont maintenant excessives ».

Le broker est toutefois contraint d'abaisser ses prévisions de résultats pour tenir compte de perspectives d'activités plus prudentes sur les marchés de capitaux, d'une croissance économique plus faible qu'anticipé auparavant, d'une hausse des coûts de financement, ainsi que d'une révision marginale à la hausse des provisions.

Exane BNP Paribas a ainsi abaissé de 12% et 29% ses objectif de cours sur Natixis et Crédit Agricole à 3,80 euros à 9,7 euros respectivement. Son cours cible sur Société Générale diminue de 21%, à 33 euros, avec une recommandation relevée en revanche de « Neutre » à « Surperformance ».


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...