Bourse > Credit agricole > Credit agricole : Crédit agricole chiffrera mercredi les suppressions de postes
CREDIT AGRICOLECREDIT AGRICOLE ACA - FR0000045072ACA - FR0000045072
13.650 € +0.55 % Temps réel Euronext Paris
13.510 €Ouverture : +1.04 %Perf Ouverture : 13.800 €+ Haut : 13.435 €+ Bas :
13.575 €Clôture veille : 7 554 720Volume : +0.27 %Capi échangé : 38 849 M€Capi. :

Credit agricole : Crédit agricole chiffrera mercredi les suppressions de postes

tradingsat

par Lionel Laurent et Matthieu Protard

PARIS (Reuters) - Le Crédit agricole annoncera mercredi le nombre de postes qu'il prévoit de supprimer dans le cadre de la réduction de la taille de son bilan, a déclaré mardi à Reuters un représentant syndical du groupe bancaire.

Le groupe devrait ainsi emboîter le pas à BNP Paribas et Société générale, qui ont annoncé ces derniers mois plusieurs centaines de suppressions de postes, principalement dans les activités de banque de financement et d'investissement, les plus touchées par la crise et le durcissement de la réglementation bancaire.

"Les chiffres exacts vont nous être communiqués demain", a dit Joël Gérin, délégué CFDT du groupe.

Selon la radio BFM Business, le Crédit agricole envisage de fermer une quinzaine de ses succursales de banque de financement et d'investissement (BFI) dans le monde, et un millier de postes pourraient être supprimés.

Une porte-parole du groupe bancaire a refusé de commenter ces informations.

Joël Gérin s'est aussi refusé à commenter les chiffres avancés par la radio.

Fin septembre, le Crédit agricole a annoncé un plan visant à réduire la taille de son bilan et de ses besoins de financement afin d'adapter son profil financier à la crise financière.

La direction de la banque avait alors assuré que le plan n'aurait pas de conséquences "majeures" sur l'emploi.

"Toutes les banques françaises sont inquiètes pour les activités qui supposent des financements de long terme comme les infrastructures ou l'aéronautique", commente un analyste financier, qui n'a pas souhaité être nommé.

"L'autre volet concerne les activités de marché où on peut s'attendre à des ajustements dans les effectifs", poursuit-il.

VALORISÉ AU QUART DES FONDS PROPRES

Dans le cadre de son plan de réduction de bilan, le Crédit agricole prévoit de réduire de 50 milliards d'euros son endettement entre juin 2011 et décembre 2012.

Il entend également réduire son programme de refinancement sur les marchés à moyen et long terme, en passant de 22 milliards d'euros en 2011 à 12 milliards en 2012.

Dans la BFI, il compte d'ores et déjà fermer ses opérations de fusions et acquisitions en Afrique du Nord et au Moyen-Orient pour les rapatrier à Paris.

En prenant les commandes du Crédit agricole SA début 2010, Jean-Paul Chifflet, le directeur général de la banque, n'avait pas caché sa volonté de rompre avec la stratégie de développement dans les activités de marché de l'ancienne équipe dirigeante, pour privilégier les activités de financement et la banque de détail.

Aux prises avec les difficultés de sa filiale grecque Emporiki, la banque a vu cette année sa capitalisation boursière s'effondrer en raison des inquiétudes des investisseurs concernant l'état de santé et la solvabilité financière des établissements bancaires européens.

A la Bourse de Paris, l'action Crédit agricole abandonnait près de 1% à 12h45 à 4,525 euros.

A ce niveau de cours, la banque a perdu plus de 50% de sa capitalisation boursière depuis début janvier, contre une perte de près de 34% pour l'indice bancaire européen. Avec un ratio "price to book" de 0,25, la banque n'est du coup valorisée qu'au quart de la valeur comptable de ses fonds propres.

Avec Marc Angrand, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...