Bourse > Clarins > Clarins : De gros lancements pèseront sur les marges de clarins en 2008-09
ClarinsClarins CLR - FR0000130296 CLR - FR0000130296   SRD PEA PEA-PME
- -
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
-Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Clarins : De gros lancements pèseront sur les marges de clarins en 2008-09

tradingsat

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Après une année 2007 marquée par une baisse, attendue, de son résultat d'exploitation, Clarins anticipe que son programme de lancement de produits et les coûts qui y sont associés pèseront encore sur ses marges en 2008 et en 2009.

"Notre programme de lancement est très important, ce qui a un certain coût et ce qui pèsera sur les marges en 2008 et en 2009", a déclaré jeudi Christian Courtin Clarins, président du directoire, lors d'une conférence consacrée aux résultats annuels du groupe de cosmétiques.

Il n'a pas donné davantage de précisions sur l'ampleur de la baisse attendue.

"Aujourd'hui les vents sont contraires", a-t-il dit, faisant allusion au ralentissement de l'économie et aux évolutions des parités de change, "mais tous nos fondamentaux sont bons et nous restons extrêmement positifs sur les affaires existantes et à venir de Clarins", a-t-il ajouté.

Fort d'une trésorerie nette de 185 millions d'euros, Clarins reste à l'affût d'une acquisition potentielle.

"En attendant de trouver la cible à un prix intelligent pour tout le monde, nous réfléchissons à une politique d'expansion via la croissance interne", a précisé Christian Courtin Clarins.

"Cela prend du temps, mais nous aurons un retour sur investissement", a-t-il ajouté.

En 2008, les grands chantiers de Clarins seront la poursuite du lancement de la ligne de cosmétiques "My Blend" débuté fin 2007 aux Etats-Unis et de la ligne de produits Kibio.

Dans le courant du second semestre, le groupe lancera de nouveaux parfums sous licence avec le bijoutier David Yurman et avec Porsche Design.

Les dépenses d'investissement devraient totaliser 60 millions d'euros en 2008, a précisé Pierre Milet, directeur général, en charge des finances et de l'administration.

LICENCE AVEC SWAROVSKI

Par ailleurs, Clarins vient de signer un accord de licence exclusive avec Swarovski, spécialisé dans les objets et les bijoux en cristal, pour la création, en 2010, d'une ligne de produits de beauté baptisée "Swarovski Beauty".

Comme prévu par les analystes, le résultat opérationnel de Clarins a reculé en 2007 (-12,5% à 111,4 millions d'euros, en baisse de 4,1% à taux de change constants), pour une marge en repli de 2,1 points à 11,1%.

Le résultat d'exploitation a été affecté par un mix-produits moins favorable (avec une part croissante du maquillage, dont les prix de revient sont plus élevés), par des coûts de marketing plus élevés et des effets de change défavorables (de 10,7 millions d'euros).

Les coûts de restructuration de sa filiale américaine déficitaire ont également pesé.

Le résultat net a reculé de 59,4% à 90,7 millions d'euros, par rapport à un résultat 2006 qui incluait un produit exceptionnel de 131,1 millions d'euros, lié de la variation à la juste valeur des actifs financiers de L'Occitane.

Hors élément exceptionnel, le résultat net a limité sa baisse à 1,7% grâce à des produits financiers (2,1 millions d'euros) ainsi qu'à une forte baisse du taux d'imposition.

Clarins a également annoncé l'arrivée de Philip Shearer, ancien co-président du groupe américain de cosmétiques Estée Lauder, au sein de sa direction.

Vers 16h00, le titre perd 5,45% à 42,60 euros à la Bourse de Paris, alors que le SBF120 recule de 03%.

La valeur, qui avait fini l'année 2007 en repli de 0,5%, cède plus de 21% depuis janvier.

Alors que certains analystes estiment que le groupe ne dispose pas de la taille critique nécessaire à son développement, la valeur fait l'objet, depuis la mort du fondateur du groupe Jacques Courtin, en mars 2007, de spéculations récurrentes sur une évolution de son capital.

La famille Courtin-Clarins, qui contrôle la société à 65%, a affirmé à maintes reprises qu'elle n'était pas vendeuse.

Pascale Denis

Copyright (C) 2007-2008 Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...