Bourse > Cellectis > Cellectis : Plonge après avertissement, mais "le plus difficile semble passé"
CELLECTISCELLECTIS ALCLS - FR0010425595ALCLS - FR0010425595
22.720 € -0.13 % Temps réel Euronext Paris
22.750 €Ouverture : -0.13 %Perf Ouverture : 22.890 €+ Haut : 22.400 €+ Bas :
22.750 €Clôture veille : 26 982Volume : +0.08 %Capi échangé : 805 M€Capi. :

Cellectis : Plonge après avertissement, mais "le plus difficile semble passé"

CELLECTISCELLECTIS

(Tradingsat.com) - Cellectis chute mardi lourdement à la Bourse de Paris (-12,6% à 3,39 euros vers 12h30), parmi les plus fortes baisses de tout le marché parisien. Les investisseurs sanctionnent l'avertissement lancé par le groupe pionnier de l'ingénierie des génomes sur ses résultats 2013.

A cause du "retournement du marché des outils et services en 2013", le groupe anticipe pour l’exercice 2013 une perte opérationnelle supérieure à celle de 2012 (qui était de 19,8 millions d'euros).

Le groupe indique aussi qu'il "n’a pas atteint le chiffre d’affaires escompté", précisant que "l’objectif budgétaire assigné au pôle "Outils et Services" n’a pu être atteint du fait d’une évolution particulièrement brutale de l’environnement technologique et concurrentiel sur ce marché".

De plus, l’accélération de la focalisation de l’activité du groupe dans le domaine thérapeutique et les restructurations qu’elles impliquent (en particulier la réduction des coûts de fonctionnement de certains secteurs d’activité du Groupe, dont Cellectis bioresearch) pourraient amener la société à déprécier très significativement (impairment) la valeur comptable de certains de ses actifs incorporels "non stratégiques".

Enfin, malgré sa réduction sensible à partir du second semestre 2013, la consommation nette de trésorerie est restée trop élevée au cours de l’exercice. Au 31 décembre 2013, la société disposait d’une trésorerie d’environ 7 millions d’euros.

Néanmoins, afin de faire face à cette situation, le groupe a su réduire ses coûts, ses effectifs ayant régulièrement baissé l'an dernier passant de 218 équivalents temps plein en janvier, à 176, fin décembre.

"Les charges opérationnelles devraient donc être suffisamment limitées pour permettre à la société de ne pas avoir besoin de réaliser une augmentation de capital en 2014, en l'état", estime aujourd'hui Portzamparc. Ainsi, pour le courtier, "la société semble avoir réglé la question du financement à court terme", mais Portzamparc note "cependant [que] des questions demeurent sur le financement de ses projets dans le domaine thérapeutique et du devenir de sa division Bioresearch".

En attendant, considérant que "le plus difficile semble passé", Portzamparc maintient sa recommandation "Acheter" et son objectif de cours de 5,7 euros sur Cellectis.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI