Bourse > Cellectis > Cellectis : La bonne nouvelle de l'accord entre Celgene et Juno
CELLECTISCELLECTIS ALCLS - FR0010425595ALCLS - FR0010425595
22.890 € -5.92 % Temps réel Euronext Paris
22.500 €Ouverture : +1.73 %Perf Ouverture : 23.090 €+ Haut : 21.800 €+ Bas :
24.330 €Clôture veille : 131 126Volume : +0.37 %Capi échangé : 811 M€Capi. :

Cellectis : La bonne nouvelle de l'accord entre Celgene et Juno

(Tradingsat.com) - Portzamparc a réitéré mercredi sa recommandation "Acheter" sur Cellectis et Celyad avec des objectifs de cours de 50 euros et 58 euros respectivement.

L'accord que vient de signer Celgene, l'une des plus grosses sociétés de biotechnologie américaines, avec Juno Therapeutics, autre biotech cotée au Nasdaq, dans le domaine des immunothérapies anti-cancéreuses, est accueilli par le broker comme une "bonne nouvelle pour le secteur".

Selon les termes de cette collaboration, Celgene a la possibilité de devenir partenaire pour la commercialisation des produits-candidats auto-immunes de thérapie oncologique et cellulaire de Juno, notamment ceux utilisant la technologie CAR-T (pour cellules T porteuses d'un récepteur chimérique).

Les cellules CART sont un type de thérapie cellulaire qui consiste à prélever au patient des lymphocytes T puis à les modifier génétiquement in vitro de manière à leur faire exprimer un récepteur artificiel, dit chimérique.

Juno sera chargée de la recherche et du développement en Amérique du Nord où la société conservera les droits de commercialisation, tandis que Celgene sera chargée du développement et de la commercialisation dans le reste du monde et versera à Juno une redevance sur les ventes réalisées dans ces territoires.

Pour Portzamparc, cet accord, qui prévoit la cession de 10% de Juno à Celgene, avec une option pour monter jusqu'à 30% du capital, "montre le potentiel économique de cette technologie et l'appétit des groupes pharmaceutiques dans ce domaine".

Le courtier y voit aussi une "relance [des] sujets de M&A" dans le domaine des cellules CAR-T, et donc d'un scénario de rachat de Cellectis par Pfizer.

Le Financial Times avait mis le feu aux poudres fin mai dernier en évoquant des discussions entre Cellectis et plusieurs acteurs, dont l'américain Pfizer (qui détient déjà près de 10% de la biotech française), en vue de son rachat.

Par ailleurs, "cela donne aussi des ordres de grandeur de valorisation de cette technologie pour Celyad qui est en Phase I clinique pour son projet de cellules CAR T basé sur un nouveau marqueur, le NKG2D", note Portzamparc.

Dans le cadre de son accord avec Celgene, Juno recevra un paiement initial d'environ 150 millions de dollars. Celgene achètera en outre 9 137 672 actions ordinaires de Juno au prix unitaire de 93 dollars.

Au cours des 10 années que durera cette collaboration, Celgene jouira du droit d'acheter des actions additionnelles auprès de Juno jusqu'à détenir au maximum 30% des actions Juno en circulation.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI