Bourse > Cellectis > Cellectis : Franchit le milliard de capitalisation boursière
CELLECTISCELLECTIS ALCLS - FR0010425595 ALCLS - FR0010425595   SRD PEA PEA-PME
20.500 € +0.74 % Temps réel Euronext Paris
20.820 €Ouverture : -1.54 %Perf Ouverture : 21.760 €+ Haut : 20.420 €+ Bas :
20.350 €Clôture veille : 138 272Volume : +0.39 %Capi échangé : 726 M€Capi. :

Cellectis : Franchit le milliard de capitalisation boursière

(Tradingsat.com) - En poursuivant mardi son ascension vers de nouveaux plus hauts historiques, Cellectis devient la deuxième biotech cotée à Paris affichant plus d’un milliard d’euros de capitalisation boursière, après Genfit (1,4 milliard d’euros de capitalisation). En hausse de 1,6% à 34,25 euros à mi-séance, la société pionnière de l’ingénierie du génome vaut précisément 1 012,6 millions d’euros.

Pour l’anecdote, NicOx avait aussi dépassé ce seuil symbolique du milliard de capitalisation il y a quelques années, lorsque la société – aujourd’hui recentrée sur l’ophtalmologie – suscitait l’engouement avec son médicament expérimental Naproxcinod pour le traitement des signes et symptômes de l’arthrose. Mais l'épopée boursière s'était achevée de façon abrupte avec le refus de la FDA d'autoriser la commercialisation du produit aux Etats-Unis.

Concernant Cellectis, le statut de vedette parmi les biotechs cotées à Paris était loin d’être acquis il y a un an. L’intérêt des investisseurs pour la société, qui naviguait à des plus bas historiques tout près des 2 euros en décembre 2013, n’a réellement décollé qu’avec l’entrée à son capital du géant de la pharmacie Pfizer en juin 2014.

L’entrée du numéro un mondial de la pharmacie à hauteur de 10% du capital de Cellectis a eu lieu dans le cadre d’une collaboration stratégique mondiale dans le domaine de l’oncologie, pour développer des produits d’immunothérapie fondés sur des lymphocytes T ingénierés avec des récepteurs antigéniques chimériques (CAR-T).

L’immunothérapie, traitement qui vise à "mobiliser" les défenses immunitaires du patient contre sa maladie, est le segment de la recherche anti-cancer qui concentre actuellement le plus de moyens. Dans ce domaine, les cellules CAR-T constituent une avancée majeure. Il s’agit de lymphocytes T prélevés au patient, puis modifiés génétiquement in vitro de manière à leur faire exprimer un récepteur artificiel capable de reconnaître un antigène tumoral.

Le savoir-faire de Cellectis dans l’ingénierie du génome s’exprime donc désormais dans le domaine le plus en pointe de la recherche mondiale contre le cancer, et qui suscite donc le plus fort intérêt de la part des investisseurs, notamment américains. Raison pour laquelle Cellectis envisage une cotation sur le Nasdaq Global Market "afin d'accroître sa visibilité à l'échelle mondiale" et "accéder à un nouveau marché de capitaux pour financer sa stratégie d'expansion".

Pour rappel, le groupe a déposé le 20 février un document d’enregistrement en anglais dit “Form F-1” (F-1) auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis. Cellectis envisage de solliciter l'admission de ses actions sous la forme d’American Depositary Shares (ADS) sur le Nasdaq Global Market rendant ainsi nécessaire le dépôt d'un F-1. Une offre d’ADS serait réalisée à cette occasion, par voie d’offre au public exclusivement aux États-Unis d’Amérique et de placement institutionnel dans certains autres pays.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...