Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

BOUYGUES

EN - FR0000120503 SRD PEA PEA-PME
29.430 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Bouygues : Bouygues aurait mandaté des banques au sujet de SFR

vendredi 28 février 2014 à 13h03
BOUYGUES

(BFM Bourse) - Alors que Bouygues Telecom a relancé la guerre des prix en annonçant mercredi une offre Internet "triple play" à 19,99 euros par mois, l'opérateur ne reste pas les bras croisés face aux mouvements de consolidation qui se profile dans le secteur français des télécommunications.

Selon Reuters, qui cite des sources au fait du dossier, la filiale du groupe de BTP Bouygues a mandaté les banques HSBC et Rothschild pour étudier un éventuel rapprochement avec SFR, dont la maison mère Vivendi souhaite se séparer.

SFR dont le projet d'introduction en Bourse pourrait ne jamais voir le jour est déjà convoité par Altice, maison mère du câblo-opérateur Numericable, qui a officialisé en début de semaine son intérêt pour le deuxième opérateur de téléphonie mobile en France.

La nouvelle proposition avancée par le dirigeant d'Altice Patrick Drahi valorise SFR à plus de 15 milliards d'euros et prévoit que Vivendi conserverait une part minoritaire de 32% dans la nouvelle entité.

Iliad et Bouygues regardent aussi SFR

Mais Numericable n'est pas le seul à s'intéresser à SFR. En fait, tout le monde regarde le dossier, même Free, admettent certains professionnels de l'industrie, précisant qu'un mariage SFR-Numericable apparaît néanmoins comme le plus probable.

Comme l'a récemment souligné Oddo, SFR et Bouygues pourraient envisager une fusion mais "la taille respective des deux groupes devrait induire des concessions fortes de la nouvelle entité (...) et les synergies impliqueraient des ajustements de postes difficiles dans le contexte politique actuel".

Le bureau d'études évalue la probabilité d'un tel rapprochement à seulement 15%. Il estime en outre que "la tentation est plus grande pour Vivendi d’attendre une offre de Numericable et pour Bouygues de voir une offre d’Iliad".

Reste à convaincre l'Autorité de la concurrence. Elle sera "l'arbitre impartial de cette recomposition", a déclaré au quotidien Le Monde Bruno Lasserre qui doit être sous peu reconduit pour un nouveau mandat à la tête du régulateur.

Selon une source proche du groupe, Vivendi devrait décider s'il opte pour une poursuite du projet d'introduction en Bourse de sa filiale ou s'il décide à l'inverse d'une vente dans le courant du mois de mars, croit savoir Reuters.

J. M. - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur BOUYGUES en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.80 % vs -4.65 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat