Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

BIO UV GROUP

ALTUV - FR0013345493 SRD PEA PEA-PME
6.000 € -0.66 % Temps réel Euronext Paris

Bio uv group : Le pro de la désinfection sans chimie Bio-UV conforte ses perspectives de croissance

mardi 8 décembre 2020 à 11h43
Matériel de désinfection de l'eau par ultraviolets

(BFM Bourse) - La firme occitane spécialiste de la désinfection par ultra-violets anticipe une croissance de 60% au titre de 2020 et confirme son objectif d'atteindre 60 millions d'euros de revenus d'ici 2023, sans nouvelle acquisition. Un contrat avec Bastide devrait notamment soutenir son pôle d’équipements de désinfection des surfaces et des espaces.

Le spécialiste lunellois des systèmes de désinfection de l’eau et des surfaces Bio-UV voit son cours de bourse bondir mardi de 3,65% (dans un marché en baisse) à 6,24 euros, tandis que le groupe a fait savoir qu'il anticipait un chiffre d'affaires annuel un peu moins important que prévu initialement du fait de reports d'activité dans le maritime, mais tout de même en hausse de 60% par rapport à 2019.

De nouveaux contrats dopent la division terrestre

Au sein de sa division dite terrestre (tours aéroréfrigérantes, spas, piscines, eaux urbaines et industrielles etc.), l'activité connaît une progression à deux chiffres sur le marché de la piscine résidentielle. À l’export, également en croissance soutenue dans le sillage du 1er semestre, le groupe a gagné de nouvelles références internationales majeures, à l'image du marché de l’équipement du traitement de l’eau par l’ozone du plus grand aquarium du monde au sein du futur parc SeaWorld, qui ouvrira ses portes en 2022 à Abu Dhabi. Ce contrat, remporté par Triogen, une entreprise écossaise rachetée en 2019 à Suez pour 6,3 millions de livres, représente un chiffre d’affaires d’au moins 600.000 euros facturé au 4ème trimestre 2020.

En Scandinavie, le groupe a de nouveau remporté l’équipement de bateaux viviers (navires piscicoles équipés d'une citerne pour le transport de poissons vivants) avec son partenaire norvégien Redox. L’objet de ce contrat est de permettre, grâce à des équipements de désinfection par ultraviolets-C, de traiter l’eau des bassins de poissons pendant leur transport des fermes d’alevinage en Amérique latine jusqu’aux fermes d’élevage en Scandinavie. Le montant s’élève également à plus de 600.000 euros.

L'activité de Triogen est en outre portée par le contrat cadre avec Suez qui s’établit au-delà des engagements initiaux.

Fort de ces derniers succès commerciaux, le groupe estime que le chiffre d'affaires des activités terrestres cette année sera supérieur au plan de marche établi avant la crise du coronavirus.

L'activité maritime reste dynamique, mais freinée par la crise sanitaire

Pour l'activité maritime, Bio-UV continue à bénéficier de l'essor du marché du traitement des eaux de ballast (estimé à 7,5 milliards de dollars sur la période 2017-2024) grâce à la convention internationale qui oblige les armateurs à traiter les eaux de ballast et sédiments (sources de pollution et de perturbation majeure des écosystèmes) des navires, entrée en vigueur en 2017 pour les bateaux neufs et en 2019 pour les bateaux existants.

Au cours du second semestre 2020, le groupe a continué de remporter de belles commandes dont l’équipement de douze navires de chasse aux mines pour les marines belge et néerlandaise, signé dans le cadre du partenariat conclu en septembre 2020 avec Piriou Services. Néanmoins, les conséquences de la pandémie sur le commerce maritime mondial conjuguées au décalage d’un an de la réglementation obligeant les armateurs à s’équiper de systèmes de traitement des eaux de ballast ont occasionné des reports à 2021 et 2022 de commandes et d’appels d’offres qui auraient dû se concrétiser cette année. Du fait de ces décalages, le chiffre d’affaires total du groupe en 2020 devrait plutôt s'établir vers 32 millions d'euros, contre 35 millions visés avant la crise. Ce qui constituerait tout de même une croissance annuelle de +60% par rapport aux 20 millions d'euros réalisés en 2019 (déjà en croissance de +61% par rapport à 2018).

Un accord de distribution avec Bastide conforte les perspectives de la division surface

Quant à la nouvelle division de traitement des surfaces, créée avec le lancement en septembre d'une gamme complète d'équipements, validés et certifiés, de désinfection de surfaces et d’espaces par UV-C, elle devrait déjà réaliser plus de 600.000 euros de chiffre d'affaires sur 2020. Mardi matin, la société a par ailleurs annoncé la signature d’un accord commercial avec le Groupe Bastide (leader français des prestation de santé à domicile, en établissement de santé et dans le maintien à domicile) pour la distribution de la nouvelle gamme BIO-SCAN. En s’appuyant sur la force commerciale du Groupe Bastide, qui dispose du plus grand réseau multicanal en France avec près de 60 agences et son site d'e-commerce, l’objectif est de proposer des solutions différenciantes (sans chimie) et certifiées de désinfection des surfaces et des espaces à destination de l’univers médical des collectivités, et notamment des maisons de retraite.

Sur le plan de la rentabilité, BIO-UV confirme son objectif de 10% de marge d’Ebitda en 2020, contre 6,9% un an plus tôt, soit une progression en valeur de plus de +150% du montant de l'Ebitda sur l’exercice.

À l’horizon 2024, l’ambition de BIO-UV est de s’installer au sein des premières entreprises mondiales de désinfection sans chimie. Cette ambition se matérialisera par un nouveau changement de dimension avec l’objectif d’atteindre 60 millions d'euros de chiffre d’affaires en 2024 – sans prendre en compte de possibles acquisitions. En effet, outre l’amplification des actions commerciales et marketing du groupe, Bio-UV compte utiliser les 12,7 millions d'euros levés lors de son augmentation de capital en septembre pour saisir des opportunités de croissance externe visant à acquérir de nouvelles technologies dans l’univers de la désinfection.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur BIO UV GROUP en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+322.50 % vs +16.87 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat