Bourse > Atari > Atari : Suspension, fin de partie pour le groupe ?
ATARIATARI ATA - FR0010478248ATA - FR0010478248
0.390 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
0.390 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 0.400 €+ Haut : 0.380 €+ Bas :
0.390 €Clôture veille : 2 213 340Volume : +0.96 %Capi échangé : 90 M€Capi. :

Atari : Suspension, fin de partie pour le groupe ?

tradingsat

(CercleFinance.com) - Atari a indiqué hier soir que son principal actionnaire et prêteur, BlueBay, n'avait finalement pas trouvé preneur des titres Atari qu'elle détient. Deux des fonds de BlueBay, qui détiennent 29% des parts et 64% des voix, “sont en liquidation”. Ses filiales américaines se sont mises sous la protection du “chapitre 11” de la loi US sur les faillites. La société a demandé la suspension de son action en Bourse de Paris, ou aucun titre n'a changé de mains ce matin.

BlueBay n'a jamais trouvé preneur de ses participations (actions et obligations) dans Atari, proposées depuis octobre 2010. “Aucun des investisseurs approchés n'a souhaité remplacer BlueBay en tant qu'actionnaire de référence de la Société et principal créancier, en raison de la cotation en France, du faible flottant, de la complexité de la structure du capital de la société, de l'environnement économique et sectoriel difficile”, indique Atari.

“Au vu de la maturité au 31 mars 2013 de la ligne de crédit consentie par BlueBay, et de la tension sur la trésorerie du Groupe en raison de conditions de marché défavorables et de ressources limitées, la direction a décidé qu`il était nécessaire de demander l'ouverture d'une procédure de Chapter 11 aux Etats-Unis pour les entités américaines du groupe Atari, ce qui a été entrepris avec effet immédiat à compter de ce jour. Atari SA et Atari Europe SAS ont également demandé l`ouverture de procédures au titre du Livre VI (Des difficultés des entreprises) au Tribunal de commerce de Paris”, indique la société.

Le directeur général d'Atari, Jim Wilson, “compte tenu de la situation actuelle avec BlueBay, nous avons décidé de prendre ce que nous pensons être la meilleure décision pour protéger la Société et ses actionnaires. Grâce aux procédures en cours, et en particulier le process d'enchères aux Etats-Unis, nous allons chercher à maximiser les produits de la vente dans le meilleur intérêt de la Société et de tous ses actionnaires”.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI