Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ALTRAN TECHN.

ALT - FR0000034639 SRD PEA PEA-PME
14.770 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Altran techn. : Plonge de -9%, la trésorerie inquiète

jeudi 6 septembre 2018 à 16h20
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Plus forte baisse de l'indice SBF 120 avec un recul de l'ordre de 9%, l'action Altran Technologies souffrait de nouveau après la publication des comptes semestriels du groupe de conseil en technologie. Pénalisé cet été par la révélation d'une fraude du côté d'Aricent, qui semble circonscrite, le titre souffre désormais de doutes quant à la génération de cash.

A première vue, les comptes semestriels publiés par le groupe sont plutôt favorables : les ventes publiées augmentent de 18,5% à 1,4 milliard d'euros grâce à la consolidation d'Aricent depuis le 20 mars, mais aussi de 5% en données organiques. Notons que l'Amérique, qui concentre plus de 18% du CA semestriel, affiche une croissance organique de 10,5%.

En outre, ce que le groupe appelle la 'marge opérationnelle' (ce qui correspond au résultat opérationnel courant) progresse plus rapidement : + 28,8% à 138,5 millions, ce qui porte le taux correspondant de 9,3 à 10,1% du CA. En revanche, le résultat net part du groupe chute de plus de 80% à 9,5 millions d'euros. Et même en données ajustées des frais liés à Aricent, la hausse est modeste : + 2,2% à 57,5 millions. La direction a enfin confirmé les prévisions.

Autre élément d'importance : 'l'enquête externe finalisée confirme que l'incident chez Aricent est isolé', indique le groupe. La facturation fictive de dix millions de dollars ne concernait donc bien qu'un salarié et un client, et le risque de voir d'autres 'cadavres' sortir du placard s'éloigne. Reste à savoir si des poursuites seront engagées contre le vendeur, avec d'éventuels dommages-intérêts à la clé.

Mais alors où est le problème ? Du côté du bilan et du cash. Après l'acquisition d'Aricent, financée pour partie par endettement, Altran porte une dette nette de 1,7 milliard d'euros, ce qui qui équivaut à plus de quatre fois l'EBITDA proforma sur 12 mois. Un ratio élevé.

Or parallèlement, le cash flow libre du semestre a été négatif à hauteur de 225 millions d'euros, soit bien pire que prévu. Au S1 2017, ce chiffre était de - 15 millions et même de + 49 millions en données normalisées. 'Cette différence significative est due aux décaissements de trésorerie liées à l'acquisition d'Aricent, de nouveaux décaissements dus à l'activité d'Aricent et à la variation du besoin en fonds de roulement', explique le groupe, qui escompte une amélioration au second semestre.

Dans ces conditions, le rythme de remboursement de la dette, et donc de réduction des frais financiers, sinon la relutivité immédiate de cette acquisition plutôt chèrement payée, est sujette à caution aux yeux des analystes.

A suivre sur l'agenda d'Altran : le CA du 3e trimestre, le 26 octobre.

EG

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ALTRAN TECHN. en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.50 % vs +38.44 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat