Bourse > Alpes (compagnie) > Alpes (compagnie) : 'poursuite du développement des marques'
ALPES (COMPAGNIE)ALPES (COMPAGNIE) CDA - FR0000053324CDA - FR0000053324
27.240 € +3.30 % Temps réel Euronext Paris
26.270 €Ouverture : +3.69 %Perf Ouverture : 27.240 €+ Haut : 26.010 €+ Bas :
26.370 €Clôture veille : 19 761Volume : +0.08 %Capi échangé : 664 M€Capi. :

Alpes (compagnie) : 'poursuite du développement des marques'

tradingsat

(CercleFinance.com) - Franck Silvent, directeur général délégué Finances, Stratégie, Développement, Juridique et DSIO, de Compagnie des Alpes, revient sur la publication des résultats semestriels, hier mardi, et sur la stratégie du groupe.

Cercle Finance: Quel éclairage apportez-vous sur les résultats semestriels?

Franck Silvent: Le chiffre d'affaires des Domaines skiables, qui représente 87% de l'activité du groupe au cours des six premiers mois de l'exercice 2010/2011, s'est bien tenu en dépit d'un contexte plutôt défavorable.

Il s'élève à 316 millions d'euros, en hausse de 3,4% à périmètre réel et de 3,3% à périmètre comparable.

Compagnie des Alpes a du composer avec un calendrier des vacances scolaires pénalisant pour la période et des conditions d'enneigement difficiles à partir du mois de janvier.

Mentionnons par ailleurs la progression dynamique, de 2,7%, de la recette moyenne par journée skieur.

D'autre part, le semestre écoulé s'avère peu significatif pour les Parcs de loisirs. En effet, seulement 15% de l'activité annuelle est réalisée au 31 mars.

CF: Parlez-nous des perspectives pour le second semestre.

FS: Concernant les Domaines skiables, la fréquentation est attendue en baisse de 3% environ pour l'ensemble de la saison d'hiver, en raison principalement d'un positionnement tardif des vacances ainsi que du week-end de Pâques et de conditions météorologiques très défavorables à la pratique du ski en avril.

Toutefois, la recette moyenne par journée skieur devrait augmenter de 2 à 2,5%.

Pour les Parcs de loisirs, nous avons constaté une fréquentation dynamique de nos sites et une augmentation des dépenses par visiteur depuis le début de la saison printemps-été.

Ainsi, au 22 mai 2011, la croissance des recettes atteint 4,2% sur l'ensemble des parcs depuis le 1er octobre.

Evoquons plus particulièrement la fréquentation des quatre parcs Walibi depuis le 9 avril dernier, présentant une hausse à deux chiffres.

CF: Quels seront les grands chantiers pour les années à venir?

FS: Nous entendons poursuivre le développement de nos marques, notamment Walibi, au sein des parcs mais également en dehors, via des bandes dessinées ou encore des dessins animés créés par des partenaires.

L'exportation de notre savoir-faire dans d'autres sites, via un concept de Parc Walibi 'clé en main', entre aussi dans la liste des priorités de Compagnie des Alpes.

Prenons l'exemple du contrat Sindibad by Walibi, à Casablanca au Maroc.

En outre, le groupe a pour ambition d'ouvrir quatre à cinq nouveaux 'Musée Grévin' dans le monde d'ici cinq ans.

Deux projets, l'un en Europe et l'autre hors du Vieux-continent, sont à un stade très avancé.

Par conséquent, des ateliers ont été créés pour faire face aux exigences de production de la cire.

Nous réfléchissons également pour l'avenir à exporter les concepts 'Futuroscope' et 'parc Astérix', tout comme à des déclinaisons de sites couverts permettant d'accueillir les visiteurs tout au long de l'année.

CF: Envisagez-vous de réaliser des opérations de croissance externe?

FS: Oui, dans le cas d'un intérêt industriel fort. Précisons que Compagnie des Alpes a les moyens de cette ambition.

Nous sommes toujours à l'affût d'opportunités d'acquisitions en Europe.

Nos cibles en Europe du Nord doivent nous permettre de renforcer nos parts de marché, tandis que les sociétés regardées en zone Sud ont atteint une taille critique qui permettrait à Compagnie des Alpes de se positionner en tant que leader.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI