Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ALPES (COMPAGNIE)

CDA - FR0000053324 SRD PEA PEA-PME
17.000 € -1.16 % Temps réel Euronext Paris

Alpes (compagnie) : Chiffre d'affaires un peu décevant pour Compagnie des Alpes, malgré la belle saison de ski

vendredi 18 janvier 2019 à 11h25
Le domaine skiable de Serre Chevalier Vallée exploité par la Compagnie des Alpes

(BFM Bourse) - Premier exploitant de domaines skiables, la Compagnie des Alpes fait état d'un bon premier trimestre sur fond de bon début de saison de sports d'hiver, mais le rythme de croissance du chiffre d'affaires global a été amoindri par la stagnation des parcs d'attraction.

Le leader mondial de l'exploitation de domaines skiables - le groupe en possède onze, dont Val d'Isère, les Deux Alpes ou encore Tignes - a enregistré un bon début de saison dans ses domaines skiables, bien aidé par la neige "tombée suffisamment tôt". Pour ses seuls domaines skiables, l'activité a progressé de 16,6% sur un an pour atteindre 54,6 millions d'euros au première trimestre de son exercice décalé clos le 31 décembre. "L’activité a été dopée par les premières chutes de neiges en début de saison et par les bonnes conditions météorologiques lors des vacances scolaires de Noël" indique la Compagnie des Alpes dans son communiqué.

Sur l'ensemble de ses activités, le groupe a vu son chiffre d'affaires progresser moins rapidement, de 7,3% sur un an glissant en données retraitées et de 5,6% à périmètre comparable, hors acquisition de TravelFactory, le spécialiste de séjours à la montagne en France sous la marque Travelski dont la Compagnie des Alpes a acquis 73% du capital en janvier dernier. Le groupe tient également à préciser que l'application de la norme IFRS 15 a eu "une incidence sur le traitement comptable des forfaits saison". Par rapport à l'ancienne méthode, elle "se traduit par un effet négatif sur la reconnaissance du chiffre d'affaires de 14,3 millions au 1er trimestre 2018/2019". Cette nouvelle norme n’aura toutefois "aucun effet sur son chiffre d’affaires annuel" ajoute le groupe.

Si l'activité de la Compagnie des Alpes progresse dans les domaines skiables, elle est en revanche restée stable sur les destinations de loisirs - le groupe possède entre autres le Futuroscope, le Parc Astérix et le musée Grévin - à 69,3 millions d'euros. Évoquant une "consolidation" de cette activité destinations de loisirs "après une progression constante depuis 2013", la Compagnie des Alpes relève que le "fléchissement de la fréquentation" "a été "totalement compensé par la bonne progression de la dépense par visiteur".

Sérénité vis-à-vis des domaines skiables

En ce qui concerne ses perspectives pour le deuxième trimestre de son exercice décalé, la Compagnie des Alpes est "sereine" pour ses domaines skiables, "même si le dynamisme de l’activité du premier trimestre n’est pas extrapolable sur l’ensemble de l’exercice". Le groupe pointe également un calendrier "moins favorable" que celui de l'année précédente avec la zone des vacances parisiennes placées en fin de périodes des vacances scolaires de février et de printemps.

Pour ses destinations de loisirs, le groupe basé à Boulogne-Billancourt précise d'emblée que le deuxième trimestre de cette division "représente seulement 7% de l'activité annuelle" et ne concerne que l'activité du Futuroscope et des musées Grévin (Paris, Montréal et Chaplin's World), précisant d'ailleurs que le site parisien reste fermé tout le mois de janvier pour cause de travaux.

Vers 11h20, l'action Compagnie des Alpes s'affichait en repli de 1% à 24,3 euros après une ouverture en hausse de 0,6%. Les analystes de Portzamparc ont d'ailleurs confirmé leur conseil d'achat sur l'action après le point trimestriel d'activité, en maintenant leur objectif de cours à 32,5%, ce qui augure d'un potentiel de hausse supérieur à 30%. Le bureau d'études spécialiste des small et midcaps parisiennes s'attendait néanmoins à un chiffre d'affaires de 132,2 millions d'euros pour le premier trimestre alors que celui-ci est ressorti 4% en-deçà de cette prévision, ce qui peut justifier le léger recul du titre vendredi matin à la Bourse de Paris.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ALPES (COMPAGNIE) en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+330.30 % vs +0.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat