Bourse > Albioma > Albioma : Portzamparc toujours à l'achat
ALBIOMAALBIOMA ABIO - FR0000060402ABIO - FR0000060402
20.330 € +0.89 % Temps réel Euronext Paris
20.120 €Ouverture : +1.04 %Perf Ouverture : 20.440 €+ Haut : 20.100 €+ Bas :
20.150 €Clôture veille : 28 921Volume : +0.09 %Capi échangé : 623 M€Capi. :

Albioma : Portzamparc toujours à l'achat

tradingsat

(CercleFinance.com) - Portzamparc a réitéré son opinion 'achat' assortie d'un objectif de cours de 18,4 euros sur Albioma, dans le sillage de l'annonce d'un accord de coopération avec Vale do Paraná en vue de développer une nouvelle cogénération au Brésil.

'Le groupe sera minoritaire (40%) dans une société de projet dont la production est attendue à partir de 2021', relaie le broker nantais, qui souligne en outre que 'plus de 75% de la production totale du groupe au Brésil bénéficie de prix sécurisés à cet horizon' et que 'Vale do Paraná est une distillerie (capacité annuelle de 2 millions de tonnes de canne) qui dispose déjà d'une unité de cogénération de 16 mégawatts (MW)'.

Selon les termes de l'accord précité, Albioma et Vale do Paraná créeront ensemble une société de projet qui sera propriétaire
exploitante de l'usine de cogénération de Vale do Paraná, dont la puissance sera augmentée à 48MW d'ici à 2021.

Contrairement aux projets de Codora Energia et de Rio Pardo, Albioma s'engage cette fois dans la construction d'une nouvelle unitén, 'et pas seulement dans l'amélioration de son efficacité énergétique et de sa productivité', détaille Portzamparc, qui précise que 'le groupe ne part cependant pas d'une feuille blanche car une entité existe déjà (16MW) et sera étendue et perfectionnée'.

Au bout du compte, l'unité devrait produire environ 150 gigawattheures (GWh) par an à partir de 2020/2021, dont 80% ont été vendus sur 25 ans à partir de 2021 sur la base d'un prix élevé (245,2 reals/MWh en base 2016, indexé sur l'inflation), supérieurs à ceux contractualisés sur Codora Energia et Rio Pardo.

Cette opération n'aura certes pas de contribution avant 2021, mais à cet horizon plus de 75% de la production de l'ensemble des 3 unités brésiliennes est déjà contractualisé à des niveaux élevés, estime in fine le bureau d'études, pour qui 'la récente remontée des prix spots au Brésil et la meilleure tenue du real sont également des indicateurs favorables'.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI