Bourse > Albioma > Albioma : Perd 6% après un avertissement sur résultats
ALBIOMAALBIOMA ABIO - FR0000060402ABIO - FR0000060402
20.330 € +0.89 % Temps réel Euronext Paris
20.120 €Ouverture : +1.04 %Perf Ouverture : 20.440 €+ Haut : 20.100 €+ Bas :
20.150 €Clôture veille : 28 921Volume : +0.09 %Capi échangé : 623 M€Capi. :

Albioma : Perd 6% après un avertissement sur résultats

tradingsat

(CercleFinance.com) - Albioma, le producteur d'électricité ultramarin, a abaissé hier soir d'environ 10% ses prévisions financières annuelles en raison de deux incidents survenus sur des centrales à la Guadeloupe et la Réunion. Quelques minutes après l'ouverture à la Bourse de Paris, l'action Albioma recule de plus de 6% à 18 euros.

En effet, fin avril, la première tranche de la centrale thermique guadeloupéenne Albioma Le Moule (ALM) a connu un incident durant une période de maintenance : “le dysfonctionnement d'un équipement de mise en sécurité a provoqué la montée en survitesse du groupe turbo-alternateur”, endommageant l'équipement qui devrait être indisponible 50 jours durant.

Puis le 25 mai, la chaudière de la tranche B de la centrale thermique réunionnaise Albioma Le Gol a également connu un incident dont la nature n'a pas été précisée. Les travaux de réparation sont en cours.

Face à ces incidents exceptionnels, le groupe a pris des mesures qui devraient permettre de maintenir un niveau élevé de disponibilité des installations (90 à 92 %) ces prochaines années.

Mais à court terme, les prévisions de résultats pour l'année en cours ont été abaissées : “les objectifs 2015 d'EBITDA de 126 à 130 millions d'euros et de résultat net part du groupe de 34 à 37 millions d'euros doivent être réduits d'environ 10%”, indique désormais la direction.

Par ailleurs, Albioma annonce à cette occasion qu'il a signé un avenant au contrat d'achat d'achat d'électricité de la tranche B de la centrale du Gol par EDF en vue de la mise en conformité de l'équipement avec les futures normes environnementales issues de la directive européenne IED (Industrial Emissions Directive).” Ce qui nécessitera un investissement de 26 millions d'euros “rémunéré au taux habituel des contrats du Groupe dans les départements d'Outre-mer”. La mise en service est prévue en septembre 2016.

Cette opération s'inscrit dans le cadre de la modernisation des installations d'Albioma, ce qui représente un investissement cumulé de 200 millions d'euros d'ici fin 2019.

Enfin, l'acquisition à hauteur de 65% de la filiale brésilienne Codora Energia, annoncée en avril, devrait être finalisée au second semestre. Ladite filiale vient de conclure un contrat de rachat à long terme : “Codora Energia a, le 30 avril 2015 (...) sécurisé la vente sur le marché réglementé de 54 GWh par an pendant 20 ans à compter de 2020, dans le cadre d'un appel d'offres (leilão de energia nova A-5), au prix historiquement élevé de 278 reals/MWh indexé sur l'inflation”.

De ce fait, Codora Energia et Rio Pardo Termoelétrica, le premier projet d'Albioma au Brésil, ont maintenant vendu à long terme 60% de leur production, conformément aux objectifs du groupe.



Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI