Bourse > Albioma > Albioma : Bryan Garnier reste à achat après l'annonce d'Apax
ALBIOMAALBIOMA ABIO - FR0000060402ABIO - FR0000060402
20.110 € -0.54 % Temps réel Euronext Paris
20.200 €Ouverture : -0.45 %Perf Ouverture : 20.320 €+ Haut : 19.900 €+ Bas :
20.220 €Clôture veille : 16 394Volume : +0.05 %Capi échangé : 616 M€Capi. :

Albioma : Bryan Garnier reste à achat après l'annonce d'Apax

tradingsat

(CercleFinance.com) - Bryan Garnier réitère sa recommandation 'achat' et sa valeur intrinsèque ('fair value') de 21 euros sur Albioma, alors qu'Apax a annoncé la distribution à ses investisseurs de plus de 95% de ses intérêts directs et indirects dans le producteur d'électricité indépendant.

Le broker souligne que cette opération permet d'augmenter de 30 points de pourcentage le flottant, le faisant ainsi passer de 50% à 80%, tandis qu'Apax gardera 1% du capital d'Albioma et Altamir, une participation de 12%.

'Nous jugeons ce mouvement comme potentiellement négatif à court terme, mais très positif à plus long terme', affirme Bryan Garnier qui met en avant, outre la hausse du flottant, une exposition plus forte à des actionnaires non européens et une liquidité accrue du titre.

Malgré l'avertissement sur résultat de la semaine dernière, le courtier reste à l'achat sur le titre, qu'il considère comme 'l'un des meilleurs de son univers de couverture pour jouer le développement du marché de l'électricité au Brésil'.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI