Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

AKKA TECHNOLOGIES

AKA - FR0004180537 SRD PEA PEA-PME
26.400 € +0.38 % Temps réel Euronext Paris

Akka technologies : Akka Technologies épate le marché en lançant une levée de fonds fortement majorée

mardi 6 octobre 2020 à 10h15
Akka Technologies épate le marché en lançant une levée de fonds fortement majorée

(BFM Bourse) - Contraint de renforcer ses fonds propres face à l'envolée de son endettement, le groupe d'ingénierie et de conseil en technologie numériques obtient le soutien du groupe belge Frère et de la famille fondatrice, qui réinjectent 200 millions d'euros sur la base d'une valorisation... 43% supérieure au dernier cours.

Akka Technologies prend le marché à contre-pied - mais dans le bon sens. Récemment, son cours a chuté jusqu'à moins de 15 euros, un plus bas niveau depuis 2011, en raison des inquiétudes sur la santé financière de l'entreprise. Le bilan d'Akka s'en est trouvé fortement alourdi -soit une dette gonflant à près de quatre fois le montant du résultat d'exploitation à la fin du premier semestre- les retombées de la crise sur son activité auprès des industries automobile et aéronautique s'ajoutant au poids d'une importante acquisition. D'où un effondrement de plus de 75% de la capitalisation du groupe cette année, effaçant brutalement un parcours plutôt brillant depuis une décennie.

Mais alors que les investisseurs redoutaient de voir le groupe devoir lancer une augmentation de capital à vil prix pour renflouer ses caisses quoi qu'il en coûte, Akka Technologies a dévoilé lundi soir une opération qui va lui apporter 200 millions d'euros au total, via l'émission de nouveaux titres non pas avec une décote sur le cours -comme dans une écrasante majorité des cas, et ce même pour des sociétés loin d'être aux abois- mais avec une prime plus que significative : 43% plus haut que le derniers cours.

Ces fonds seront en majorité apportés par la holding Compagnie Nationale à Portefeuille, émanation du groupe Frère, investisseur de premier plan au sein du CAC 40 et au-delà, et par la propre holding familiale de Mauro Ricci, le fondateur et dirigeant d'Akka, soit "deux groupes familiaux aux valeurs partagées qui investissent conjointement pour accompagner le développement opérationnel et financier d’Akka sur le long terme".

En chiffres, Akka Technologies va lever 200 millions d'euros (150 millions auprès de la CNP et 50 millions auprès du groupe familial Ricci), qui souscriront des actions nouvellement émises par la société au prix de 22,50 euros par action. Soit une prime de 43% par rapport à la clôture de lundi (15,74 euros), ou de 33% si l'on se réfère au cours moyen pondéré des 30 dernières séances.

L'offre n'est pas ouverte au public, le conseil d'administration soulignant qu'une augmentation de capital réservée, plus simple et rapide à mettre en œuvre, était dans le meilleur intérêt de l'ensemble des actionnaires. Le fait de mener sans délai cette opération "permet en effet au management de rester concentré sur sa trajectoire de sortie de crise et son objectif de restaurer la profitabilité opérationnelle du Groupe pour l’année 2020", selon le communiqué d'Akka. "Fort de l’investissement de la CNP et de l’engagement renouvelé de la famille Ricci qui demeure majoritaire en droits de vote, Akka bénéficiera d’un bilan renforcé et de moyens supplémentaires pour poursuivre sa transformation et accélérer son développement".

"Nous sommes heureux d’investir aux côtés du groupe familial Ricci dans Akka, un acteur incontournable dans le domaine de l’ingénierie et du digital en Europe qui a démontré des performances financières historiques solides au-delà des cycles. Nous partageons et souhaitons soutenir la vision stratégique d’Akka et de son management, et avons la conviction que le groupe CNP dispose des atouts nécessaires pour accompagner le développement opérationnel et financier d’Akka, afin de poursuivre le travail entrepris par Akka et ses actionnaires depuis plus de 35 ans", a ajouté le directeur général de la Compagnie, Xavier Le Clef.

Le groupe fondé par le milliardaire Albert Frère (disparu en 2018) détiendra à l'issue de l'opération 21,4% du capital et 17,3% des droits de vote de la société, et sera en mesure de demander la nomination d'un administrateur, la famille Ricci se trouvant quant à elle à la tête de 38,5% du capital et 51,9% des droits de vote (contre respectivement 43,9% et 59,9% avant l'opération).

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur AKKA TECHNOLOGIES en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.20 % vs +12.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat