Bourse > Adp > Adp : Tassement du bénéfice en 2012, coupon relevé de 18%
ADPADP ADP - FR0010340141ADP - FR0010340141
140.100 € +0.07 % Temps réel Euronext Paris
140.000 €Ouverture : +0.07 %Perf Ouverture : 141.250 €+ Haut : 139.050 €+ Bas :
140.000 €Clôture veille : 80 379Volume : +0.08 %Capi échangé : 13 864 M€Capi. :

Adp : Tassement du bénéfice en 2012, coupon relevé de 18%

tradingsat

(CercleFinance.com) - Aéroports de Paris (ADP) a terminé son exercice 2012 sur un résultat net part du groupe en légère baisse de 1,9% à 341 millions d'euros. Le dividende proposé sera cependant relevé de près de 18%. Au titre de cette année, et en retenant l'hypothèse d'un trafic stable, l'opérateur attend un excédent brut d'exploitation en légère hausse.

Le dividende au titre de 2012 qui sera proposé à la prochaine AG sera cependant d'un montant de 2,07 euros, soit une hausse de 17,6% par rapport à celui de 2011 (1,76 euro). Le taux de distribution augmente donc de dix points de pourcentage à 60% du bénéfice net.

Sur l'année, la chiffre d'affaires a augmenté de 5,6% à 2,6 milliards d'euros, en raison 'principalement de la bonne tenue de son coeur de métier' (activités aéronautiques, revenus des commerces et services notamment).

L'an dernier dans les aéroports parisiens Charles-de-Gaulle et Orly, le trafic passagers a augmenté de 0,8% à 88,8 millions. Globalement, le trafic dans la totalité des aéroports opérés par ADP (avec notamment Istanbul Atatürk, qui compte aussi parmi les plus importants) a augmenté de 7,8% à 192,5 millions. Une proportion de 39,2% de ce trafic est réalisée hors d'Europe.

En outre, le 'chiffre d'affaires par passager des boutiques en zone réservée en progression de 11,3 % à 16,8 euros', ajoute ADP.

L'excédent brut d'exploitation (EBITDA, selon l'acronyme anglais) a crû de 4,6% à un milliard d'euros et le résultat opérationnel courant de 6,2% à 645 millions.

'L'année 2012 a constitué une étape clef dans le développement d'Aéroports de Paris. L'ouverture de nouvelles infrastructures majeures a permis de reconfigurer la plate-forme de correspondances de Paris-Charles de Gaulle et de disposer ainsi d'un outil aux meilleurs standards de qualité de service et ne nécessitant pas de capacité nouvelle jusqu'en 2023 voire 2024. L'acquisition de 38 % de TAV Airports a, quant à elle, marqué la volonté du Groupe de trouver des relais de croissance à long-terme sur des marchés en forte expansion', a commenté le PDG Augustin de Romanet, qui le 29 novembre 2012 a remplacé Pierre Graff.

En guise de perspectives pour l'année 2013, le PDG A. de Romanet a déclaré : 'dans un contexte économique encore incertain et sur la base de l'hypothèse d'un trafic stable, le chiffre d`affaires et l'EBITDA sont attendus en légère hausse en 2013.'

A moyen terme, soit à horizon 2015, ADP table sur un EBITDA en hausse de 25 à 35% par rapport à 2009. 'Le plan d`économies établi dès le début 2013 devrait permettre de limiter la progression des charges courantes de la maison mère à un maximum de 3% en moyenne par an entre 2012 et 2015', ajoute la direction.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI